rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Turquie Justice

Publié le • Modifié le

Purges anti-Gülen: plus d'un millier de mandats d'arrêt émis en Turquie

media
Fethullah Gulen à Saylorsburg, en Pennsylvanie, en 2016. REUTERS/Charles Mostoller/File Photo

Les purges se poursuivent en Turquie contre ceux qui se retrouvent soupçonnés d’avoir soutenu la tentative de coup d'Etat du 15 juillet 2016. Ce mardi 12 février 2019, des centaines de mandats d’arrêt ont été émis contre des « complices » supposés de l’imam Fethullah Gülen, le cerveau présumé de cette tentative de putsch, exilé aux Etats-Unis depuis la fin des années 1990.


Avec notre correspondant à Istanbul,  Alexandre Billette

L'opération du jour est l’une des plus importantes jamais menées par les forces de l’ordre contre des sympathisants de Fethullah Gülen : 1 112 mandats d’arrêt très précisément, l'une des plus grandes purges menées contre les supposés sympathisants de Fethullah Gülen.

Ce sont surtout, ces derniers temps, des militaires et des policiers qui sont visés, en l’occurrence lors de l'opération de ce mardi.

Ils sont accusés d’avoir fraudé lors d’un examen d’entrée au ministère de l’Intérieur, grâce à la complicité de l'organisation de Fethullah Gülen, une façon d'infiltrer, en quelque sorte, la police et l’armée. Telle est la version officielle présentée par les autorités turques.

Les opérations se poursuivent encore et encore

Deux ans et demi après la tentative de putsch, les allusions à Fethullah Gülen et à la tentative de putsch sont moins fréquentes dans l’espace public.

Pourtant, ces dernières semaines, les opérations de la sorte se sont multipliées, signe que les purges ne sont pas terminées malgré les dizaines de milliers de personnes emprisonnées, et plus de 140 000 fonctionnaires licenciés.

Signe aussi que le pouvoir turc estime toujours que les forces de l’ordre comptent encore dans leurs rangs des éléments qui ne soutiennent pas RTE.

► À relire : En Turquie, la purge sans fin

Chronologie et chiffres clés