rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Le goût du monde
rss itunes deezer

Grandmas project: portraits intimes et tendres de sacrées femmes, leur recette pour mémoire

Par Clémence Denavit

Grandmas project, un concentré d'amour, d'histoire, de transmission. À l'origine de cette web série collaborative, le réalisateur Jonas Pariente, et ses deux grands-mères, l'une polonaise, l'autre égyptienne.

Deux femmes, exilées, témoin d'une époque, courageuses ; elles ont dû réinventer leur vie en France sans briser le fil de leur vie d'avant. Dans Grandmas project, les réalisateurs sont les petits-enfants, ils filment leur grand-mère dans leur cuisine, ici et ailleurs, en train de réaliser une recette. Lait de poule, Mehchi, Ajvar ou Molokheya, la recette devient un personnage du film, avec sa propre histoire, ses parfums, ses autres mères qui l'ont transmise et partagée.

Grandmas Sari. @ Grandmas project

Trio à huis clos, tendre et surprenant. Pas d'eau de rose ici ou de nostalgie surannée, pas de leçon donnée par des as de la casserole non plus, mais des histoires de femmes, fortes, des histoires intimes et universelles, transmises - «offerte» avec pudeur et une infinie tendresse, par une grand-mère à son petit-enfant.

Grandmas project Mehchi. © Grandmas project

Le réalisateur nous offre à nous, spectateurs, comme un cadeau cette relation si personnelle, une porte entrouverte sur cette relation si personnelle et particulière. La deuxième saison a été lancée le jeudi 3 octobre 2019. Jonas Pariente espère qu'elle s'ouvrira davantage au monde, géographiquement - clin d’œil appuyé aux réalisateurs africains - stylistiquement - pourquoi pas des films d'animation, des archives, de la bande dessinée...
L'appel à candidatures est lancé. Vous avez jusqu'au 15 janvier 2020 pour participer.

© Grandmas project

Avec Jonas Pariente, réalisateur, producteur de Grandmas project et - chaïchaï films et sur facebook sous le patronage de l'UNESCO.

- Pour voir les films
- Pour découvrir la grand-mère de Clara Delcroix, mémé Monique et suivre ses recettes sur Facebook et sur le blog.

Programmation musicale
Nao Eche de Caetano Veloso
Papa Fabian de Big Flo et Oli

Jonas Pariente dans sa cuisine. © RFI/Clémence Denavit
La recette

La molokheya de Nano, une recette de Grandmas project

Pour 16 à 20 personnes.
Cuisson : 8 h

Ingrédients
400 g d'oignons
50 g d'ail (en gousses)
2.8 kg de boeuf - du paleron par exemple
4 cc de sucre
500 g de sauce tomate
1.2 kg de molokheya congelée
3 poignées de molokheya sèche
50-60 g de graines de coriandre
50 g de coriandre fraîche, sel.
1 cuillère à café de Harissa, le jus de 2 citrons et un pincée de poivre.

 

1. Faites blanchir l'oignon et l'ail dans l'eau bouillante pendant 3 minutes. Coupez la viande en portions, faites-la revenir dans un faitout avec un oignon.

2. Mettez ensuite viande, oignon et ail dans une grande marmite («couscoussière»), et ajoutez l'eau. La viande doit être immergée. Emmenez à ébullition, ajoutez la tomate, écumez. Faites cuire à feu doux pendant 4 heures, jusqu'à ce que la viande soit bien tendre. Retirez et mettez de côté les oignons et l'ail. Hachez la coriandre fraîche et ajoutez la au plat.

3. Faites griller les grains de coriandre, et mixez avec l'oignon et l'ail. Salez.

4. Ajoutez 1 cuillère à café de Harissa, la moitié des épices mixées et le jus de citron.

5. Goûtez et ajustez. Faites revenir à la poêle et frire l'autre moitié du mélange d'épices mixé et ajoutez le dans la marmite.

6. Rincez et faites tremper 3 poignées de molokheya sèches, filtrez et ajoutez à la marmite.

7. Ajoutez du citron, du sel, et du poivre

8. Emmenez la viande dans la marmite à ébullition puis coupez le feu.

9. Goûtez, ajoutez si besoin un peu de citron, de poivre, de sel, et régalez vous !