rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Culture Cinéma France Russie

Publié le • Modifié le

La France distingue Serebrennikov, le cinéaste russe assigné à résidence

media
La place de Kirill Serebrennikov est restée vide lors du Festival de Cannes de mai 2018. Laurent EMMANUEL / AFP

C'est un geste symbolique et un appel vibrant. La ministre française de la Culture attribue la distinction de Commandeur des Arts et Lettres à Kirill Serebrennikov. Ce metteur en scène russe est assigné à résidence depuis plus d'un an à Moscou, officiellement pour détournement de fonds. Pour des raisons politiques, affirment au contraire ses soutiens. Sur RFI, Françoise Nyssen lance un appel à sa libération ainsi qu'à celle du réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, détenu officiellement pour « terrorisme » en Russie et en grève de la faim depuis plus de 80 jours.


Le metteur en scène et cinéaste russe Kirill Serebrennikov, assigné à résidence depuis un an à Moscou, a été fait commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres, selon un décret signé jeudi par la ministre française de la Culture Françoise Nyssen. Kirill Serebrennikov est accusé d'avoir détourné via son théâtre près d'un million d'euros de subventions publiques, une affaire qu'il qualifie d'« absurde ». Son assignation à résidence a récemment été prolongée jusqu'au 22 août. Son arrestation a provoqué une onde de choc dans les milieux artistiques russe et international, qui ont dénoncé des motivations politiques.

Sur RFI, Françoise Nyssen, lance un appel à sa libération ainsi qu'à celle du réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, détenu officiellement pour « terrorisme » en Russie.

J'ai souhaité faire reconnaître ce talent et éclairer cette situation.
Françoise Nyssen, ministre de la Culture 02/08/2018 - par Sébastien Jédor Écouter

Kirill Serebrennikov a notamment reçu un soutien appuyé du Festival d'Avignon, qui a lancé un appel à sa remise en liberté lors de sa dernière édition et a programmé l'une de ses pièces pour 2019. Il a également été soutenu en mai par le Festival de Cannes, où il n'avait pas pu se rendre pour défendre son film « Leto » présenté en compétition : son siège était resté vide dans la salle pendant la projection et son équipe lui avait rendu hommage sur le tapis rouge.

Chronologie et chiffres clés