rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Russie

Publié le • Modifié le

En Russie, les milliardaires ne connaissent plus la crise

media
Vue de Moscou, le 25 mars 2017. AFP/Alexander Utkin

La crise est finie pour les milliardaires russes, plus nombreux et plus riches, d'après le classement annuel du magazine Forbes. Dans le même temps, le nombre de pauvres en Russie a lui aussi explosé.


Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

Les milliardaires russes profitent à plein de la reprise de l'économie russe et surtout de ses marchés financiers. L'an dernier, leur nombre avait baissé et leur fortune aussi.

Cette année, ils sont passés de 77 à 96, et la fortune cumulée des 200 Russes les plus riches s'élève à 460 milliards de dollars, soit 100 milliards de plus que l'année dernière.

La première place est détenue par Leonid Mikhelson, principal actionnaire du groupe gazier Novatek, avec une fortune estimée à 18,4 milliards de dollars.

Il devance Alexeï Mordachov, le PDG de la société métallurgique Severstal métallurgie, qui détient 17,5 milliards de dollars, Vladimir Lissine, celui de la compagnie de sidérurgie NLMK et ses 16,1 milliards de dollars.

Pays inégalitaire

L'enrichissement des plus riches s'explique surtout par la remontée très nette des marchés financiers soutenus par la bonne tenue des cours du pétrole.

Mais la reprise de l'économie russe ne profite pas à tout le monde puisqu'il n'y a jamais eu autant de pauvres depuis dix ans. Au total, vingt millions de Russes, soit 14 % de la population, vivent sous le seuil de pauvreté.

Parmi les oubliés de la reprise, près de 70% sont des familles avec enfants. La Russie est un pays très inégalitaire : 1% de la population possède 75 % des richesses nationales.

Chronologie et chiffres clés