rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Catastrophes naturelles Internet

Publié le • Modifié le

Ouragan Irma: Télécoms sans frontières à la rescousse des sinistrés

media
Des épaves de bateaux à Marigot, sur l'île de Saint-Martin, après le passage de l'ouragan Irma. Le 9 septembre 2017. Martin BUREAU / AFP

Les réseaux de téléphonie fixe, mobile et les infrastructures internet de plusieurs îles des archipels antillais ont été gravement endommagés par l'ouragan Irma. Envoyées en urgence dans les régions sinistrées, les équipes de l’ONG Télécoms sans frontières déploient actuellement des connexions satellitaires qui permettront de renforcer la coordination des secours et de reconnecter au web les populations affectées par la catastrophe.


Lors de son passage dévastateur, Irma a provoqué l'arrêt généralisé des télécommunications, en particulier sur les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Cette destruction des systèmes de communication handicape aujourd’hui le travail des urgentistes dépêchés sur place.

Par ailleurs, les populations sinistrées éprouvent toujours les plus grandes difficultés à se connecter aux réseaux sociaux pour s’informer ou donner de leurs nouvelles et rassurer leurs proches. Seuls quelques numéros téléphoniques d’urgences par lignes fixes sont pour l’instant opérationnels, selon la radio Urgence Info Îles-du-nord, créée par Radio France.

Le fonctionnement pérenne des réseaux de communications est encore loin. Pourtant, rétablir au plus vite des moyens de télécommunications après une catastrophe naturelle est vital, rappelle Télécoms sans frontières (TSF).

Urgentistes de la connexion

Depuis quinze ans, cette ONG française participe à des missions internationales d'urgence dans des zones de conflit ou ravagées par des séismes. Ces urgentistes de la connexion sont déjà intervenus dans plus de 60 pays sur les cinq continents, offrant une aide précieuse à des centaines de milliers de victimes et à plus de 800 ONG, gouvernements et agences des Nations unies.

Depuis le 11 septembre, les ingénieurs de l’association qui ont rejoint l'île de Saint-Martin sont à pied d’œuvre, explique Alexander James Thomas, responsable des relations internationales de TSF.

« Nous avons trois ingénieurs qui sont actuellement à Saint-Martin, détaille-t-il. Une deuxième équipe de deux ingénieurs est arrivée à Saint-Barthélémy hier à partir de notre base de Guadalajara, au Mexique. Notre objectif à Saint-Martin a été d'installer la première connexion satellite dans le centre d'opérations départemental de manière à ce que les secours puissent renforcer leurs moyens de coordination. Deuxième objectif, tout aussi important : permettre aux habitants de Saint-Martin d'avoir accès à internet via connexon satellite ».

Les équipes de Télécoms sans frontières resteront sur place jusqu’au rétablissement complet des infrastructures de communication. Ils passeront alors le relais aux opérateurs locaux quand les réparations seront effectuées. Ce qui pourrait être relativement rapide. Orange annonce avoir déjà rétabli la connectivité mobile dans deux agglomérations, Marigot à Saint-Martin et Gustavia à Saint-Barthélemy.

Chronologie et chiffres clés