rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Espagne: réquisitoire du président du Parlement européen contre «ceux qui sèment la discorde»

Etats-Unis

Publié le • Modifié le

L’Arkansas reprend ses exécutions avant la péremption des substances létales

media
L'Arkansas n'avait pas procédé à des exécutions depuis douze ans. Ledell Lee a été exécuté jeudi soir 20 avril 2017. Erik S. Lesser / Getty Images

Ledell Lee, condamné à mort pour le meurtre d’une femme en 1993, a été exécuté la nuit dernière dans l'Arkansas. Il n’y avait pas eu d’exécution d’un condamné depuis 2005 dans cet Etat. Cette exécution est sans doute la première d’une série très controversée..


Dans le couloir de la mort depuis 20 ans, Ledell Lee clamait son innocence, réclamant, en vain, des tests ADN. Il a été exécuté dans la nuit du 20 au 21 avril. Désormais, trois condamnés à mort attendent l’exécution imminente de leur sentence, quatre autres ont réussi à obtenir un sursis.

Alors que l’Arkansas n’avait pas procédé à des exécutions depuis 12 ans, cela ressemble fort à de la précipitation. Et pour cause : le stock de midazolam, ce sédatif qui est l’une des trois substances administrées pour la mise en mort de prisonniers par injections létales, sera périmé à la fin du mois. Or les prisons ont le plus grand mal à acquérir ce médicament, les entreprises pharmaceutiques refusant d’approvisionner le système carcéral américain pour ne pas voir leur nom associé à la peine de mort. Le gouverneur républicain de l’Arkansas, Asa Hutchinson, a donc décidé d’agir rapidement.

Les avocats des prisonniers et les opposants à la peine de mort se mobilisent depuis une semaine. Les recours sont allés jusqu’à la Cour suprême des Etats-Unis. Mais si les neuf Sages ont mis leur veto lundi à l'exécution de Don Davis, le premier sur la liste, quelques minutes seulement avant sa mise à mort, ils ont fini par autoriser celle de Ledell Lee en rejetant un sursis de dernière minute. Le bras de fer va se poursuivre, le gouverneur restant déterminé à poursuivre les exécutions.

Chronologie et chiffres clés