rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Littérature Livres Roumanie

Publié le • Modifié le

François Hollande inaugure le Salon du livre de Paris 2013

media

Le 33e Salon du livre de Paris démarrera ce 21 mars au soir avec la visite du président français François Hollande, la veille de l’ouverture officielle. Du 22 au 25 mars, 200 000 amoureux et amateurs de la chose écrite sont attendus au parc d’exposition de la Porte de Versailles. La Roumanie et Barcelone seront à l’honneur cette année. Le livre numérique reste un sujet à débat.


Il y a toujours autant de livres magnifiques produits.
Ecouter l'entretien avec Bertrand Morisset, commissaire général du Salon du livre de Paris 11/10/2013 - par Catherine Fruchon-Toussaint Écouter

C’est un événement majeur pour les professionnels du livre, qui étaient 30 000 à venir au Salon l’année dernière. L’internationalisation est l’autre grande tendance de cette 33e édition du Salon du livre. Quarante-cinq pays seront représentés à l’édition 2013, avec au premier rang la Roumanie dont la littérature est à l’honneur cette année et Barcelone, la ville invitée dont les vingt-quatre écrivains invités auront à cœur de faire entendre « la trépidation incessante des lettres catalanes ».

Livres électroniques

Parmi les grandes nouveautés s’affichent deux nouveaux espaces : le Square culinaire et Art Square, dédié à l’art et aux trésors du livre. Cette année, les organisateurs veulent plus particulièrement mettre l’accent sur les nouveaux modes de création et de diffusion électroniques du livre, qui seront représentés par pas moins de 30 exposants. Le Salon du livre 2013 va aussi accueillir les Assises mondiales du livre numérique, organisées par l'International Digital Publishing Forum (l’IDPF).

L’IDPF est une association américaine qui œuvre pour le développement et la promotion de l’édition électronique. Elle favorise le développement des standards pour la lecture numérique. Le Congrès mondial de l’IDPF qui se déroulera au salon du livre de Paris le 25 mars, après New York en 2011 et Tokyo en 2012, se propose de réunir les professionnels du livre autour des interrogations et débats sur la production et la gestion numériques et l’introduction de nouvelles normes : EPUB4 et HTML 5.

L'absence d'Amazon

La tenue de ce Congrès est un événement majeur du Salon 2013. Dans ce contexte, la décision du géant américain de l’édition sur internet Amazon de ne pas être présent à Paris est difficilement compréhensible. Selon les organisateurs, cette absence serait liée à l’image plutôt négative de ce côté de l’Atlantique de l’entreprise américaine. Rappelons que la participation d’Amazon au salon en 2012 avait été un véritable succès auprès du grand public comme auprès des professionnels.

L’écrivain roumain Norman Manea qui vit exilé aux Etats-Unis depuis une vingtaine d’années aime dire qu’il ne vient pas seulement de la Roumanie. « Je viens d’une langue, une langue dans laquelle j’écris toujours, (…) une langue nomade que je porte sur mon dos comme un escargot porte sa maison » (Lire, mars 2013). L’allégeance du grand romancier roumain, qu’on dit nobélisable, à sa langue maternelle dont il n’a pas su se débarrasser malgré ses longues années d’exil, a quelque chose d’émouvant. Elle est aussi la clef de la grande vitalité des lettres roumaines adossées à la richesse prosodique et rythmique de la langue nationale. Cette langue est d’autant plus précieuse que ses origines latines font d’elle un miracle vivant nourrissant de son sol slave.

Ce sont les rapports privilégiés qu’entretiennent les écrivains de la Roumanie avec leur langue, mais aussi le renouvellement de la littérature roumaine depuis sa prise de distance par rapport à l’influence communiste dès les années 1990, que le public français découvrira au cours de ce Salon du livre de Paris 2013. Les rencontres avec la trentaine d’auteurs de la Roumanie invités à cette occasion, dont des romanciers, mais aussi des poètes, des dramaturges et des essayistes, promettent d’être des moments d’échange littéraire privilégiés.

190 000 visiteurs en 2012.
20 000 visiteurs lors de la soirée de l’inauguration (2012).
30 000 professionnels, 2 000 auteurs et 1 200 exposants attendus en 2013.

Le vendredi 21 mars
« Vous m’en direz des nouvelles » présentera une émission spéciale, de 9h10 à 10h, sur le thème de la Roumanie, l’invitée d’honneur de cette 33e édition du Salon du livre. Avec Vincent Montagne, président du syndicat national de l’édition et président du Salon, Varujan Vosganian, écrivain roumain, auteur de Le livre des chuchotements aux éditions des Syrtes. La deuxième partie de l’émission sera consacrée à Barcelone, ville invitée de l’édition 2013. Avec Imma Monso, auteur de La femme pressée chez Robert Laffont.

Le samedi 22 mars
Une table ronde littéraire sera enregistrée par Catherine Fruchon-Toussaint sur le stand du bassin du Congo, de 11h à 13h, pour une diffusion dans l’émission « La Bande passante » le même jour, de 15h10 à 17h10.

Voici la liste des invités : Vénus Khoury-Ghata, romancière et poétesse libanaise, auteur du recueil Défense et illustration de la langue française chez Gallimard, dont RFI est partenaire, et du roman Cherche Chat désespérément aux éditions Ecriture. Tatiana de Rosnay, écrivaine franco-anglaise pour son roman A l’encre russe, publié aux éditions Héloïse d’Ormesson. Chantal Pelletier pour son livre Cinq femmes chinoises aux éditions Joëlle Losfeld. Jean-Claude Perrier pour son carnet de voyage Dans les comptoirs de l’Inde aux éditions Imperiali Tartaro. Emmanuel Dongala, écrivain congolais, pour son roman Photo de groupe au bord du fleuve aux éditions Actes Sud (prix Mokanda 2013). Janis Otsiemi, écrivain gabonais pour Le chasseur de Lucioles aux éditions Jigal.

____________________________________________
Pour le programme des rencontres et la biographie des auteurs invités, consulter salondulivreparis.com

Chronologie et chiffres clés