rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Espagne Climat

Publié le • Modifié le

[Reportage] Espagne: Madrid étouffe sous la chaleur et la pollution de l'air

media
A Madrid, les fontaines publiques sont très convoitées. REUTERS/Susana Vera

Depuis une semaine, l’Espagne est frappée par une vague de chaleur caniculaire avec des températures atteignant les 46°C dans certaines régions du pays. Depuis 60 ans, la péninsule n’avait pas enregistré une température aussi élevée de 36°C en moyenne. Cinq personnes sont décédées ces derniers jours à cause de la chaleur. Toutes vivaient sur le littoral méditerranéen où le thermomètre est monté en flèche. Dans les grandes villes, il faut ajouter la pollution automobile qui rend irrespirable l’air. Reportage.


Avec notre correspondant à Madrid,  Diane Cambon

39°C sur la Gran via, la principale artère de Madrid, la capitale espagnole étouffe. Chaque été, l’Espagne connaît une vague de chaleur qui vide ses rues passantes à l’heure où le soleil est au zénith.

Seuls les touristes s’aventurent aux pires heures de chaleur, alors que l’Espagnol de base évite l’asphalte jusqu’à la tombée du soir. D’ailleurs, la plupart des boutiques sont fermées à l’heure de la sieste et les fonctionnaires et nombreux salariés ne travaillent que jusqu’à trois heures de l’après-midi.

Ici, on a appris depuis longtemps à vivre avec la canicule comme l’explique Maria José.

« Beaucoup de glaces, beaucoup d’eau fraîche, de sangria avec des glaçons et surtout ne pas sortir aux heures les plus chaudes, recommande-t-elle. Il faut couvrir la tête des enfants, qu’ils soient hydratés, bref un peu de sens commun sur ce que l’on peut faire ou pas, et voilà. »

Si échapper à la chaleur est possible, il est plus difficile d’éviter la pollution de l’air comme le souligne José Luis :

« Pour moi, ce qu’il y a de pire, c’est l’asphalte et la pollution quand on est autour de 40°C, pour la santé, c’est ce qu’il a de pire, tu as du mal à respirer. »

La vague de chaleur devrait s’atténuer dans les prochains jours. Avec une température moyenne de 30°C, le Madrilène va enfin pouvoir respirer.

(Re) lire : Canicule en France: pourquoi fait-il plus chaud dans les villes?