rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • La France doit être «totalement impeccable» sur le droit d'asile, «ce qui n'est pas le cas» (Pascal Brice, directeur de l'Ofpra au JDD)
  • Philippines: vingt-six morts dans des glissements de terrain après une tempête (autorités)
  • Pakistan: au moins cinq morts dans une attaque suicide contre une église, selon les autorités
  • Aéronautique: deuxième vol réussi pour le C919, moyen-courrier rival chinois d'Airbus et Boeing (CCTV)
  • Espace: une fusée «Soyouz» s'envole vers la station spatiale internationale (ISS) avec trois astronautes à bord

Finances Etats-Unis

Publié le • Modifié le

Richard H. Thaler, de l'université de Chicago, rafle le Nobel d'économie 2017

media
Richard Thaler. ©University of Chicago Booth School of Business

La saison 2017 des prix Nobel vient de s'achever à Stockholm avec le prix d'économie décerné à l'Américain Richard H. Thaler. Spécialiste de la finance comportementale, il a été couronné pour ses travaux sur les mécanismes psychologiques et sociaux à l'œuvre dans les décisions des consommateurs ou des investisseurs.


Richard H. Thaler a rendu l'économie plus humaine, a résumé l'un des membres du comité du prix Nobel, ce 9 octobre 2017. En effet, Richard H. Thaler, 72 ans, a mis l'homme au centre de son travail et de ses recherches.

Quels sont les mécanismes sociaux et psychologiques qui entrent en ligne de compte quand il s'agit de décider ? Où sont les limites du rationnel dans la prise de décision des consommateurs ou des investisseurs ?

Comment amener l'individu à prendre des décisions dans l'intérêt général

C'est l'idée que Richard H. Thaler developpe dans Nudge, publié en 2008 et sous-titré La méthode douce pour inspirer la bonne décision. Un best-seller mondial, livre de chevet de l'ancien président américain Barack Obama.

Dans ce livre, l'économiste explique qu'il est possible d'amener les individus à prendre des décisions dans l'intérêt général et / ou pour leur bien-être, sans altérer leur liberté de choix, en leur présentant différentes options de façon astucieuse et peu coûteuse.

Thaler va dépenser ses gains « de la façon la plus irrationnelle possible »

C'est le cas que l'on parle d'une situation de la vie privée, une situation vécue dans l'entreprise, mais encore pour investir ou consommer. L'idée est de créer des environnements favorables à des décisions pouvant améliorer considérablement la vie des autres.

Richard Thaler s'est dit très heureux de ce prix, et a promis de dépenser sa récompense, près d'un million d'euros, « de la façon la plus irrationnelle possible » !

Chronologie et chiffres clés