rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Grèce Crise économique

Publié le • Modifié le

L'agence Moody's relève la note de la dette grecque

media
L'agence de notation financière américaine Moody's a relevé le note de la dette à long terme de la Grèce, le 23 juin 2017. REUTERS/Brendan McDermid

Une fois n'est pas coutume. L'agence de notation américaine Moody's a relevé d'un cran la note de la dette grecque. Elle passe de Caa3 à Caa2. La perspective du pays est également revue à «positive» contre «stable» précédemment.


Moody's justifie ce relèvement par différents facteurs.

Tout d'abord, par un accord trouvé mi-juin entre la Grèce, la zone euro et le Fonds monétaire international. Cet accord a relancé le plan financier, bloqué depuis des mois, écartant ainsi le spectre d'une nouvelle crise. Une tranche d'aide de 8,5 milliards d'euros devra être versée d'ici peu. 8,5 milliards d'euros sur un total de 86 milliards que prévoit le troisième plan d'aide à la Grèce, signé en juillet 2015.

L'agence note le soutien des créanciers, et notamment le fait que le FMI reste impliqué et qu'il a l'intention de faire pression pour obtenir un allégement supplémentaire de la dette grecque.

Moody's salue aussi les efforts d'Athènes. Le gouvernement Tsipras a pris un certain nombre de mesures, dont certaines sont politiquement difficiles, comme les augmentations d'impôts ou la réforme du marché du travail.

Un retour à la croissance serait le bienvenu. La Grèce a vu, en effet, son PIB progresser de 0,4% au premier trimestre 2017, après huit années marquées par la stagnation et la récession.

 

Chronologie et chiffres clés