rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Etats-Unis: une deuxième femme accuse le juge Kavanaugh d'inconduite sexuelle (New Yorker)

Sports Rugby France

Publié le • Modifié le

Tournoi des 6 nations: Yacouba Camara, homme fort du XV de France

media
Yacouba Camara lors du match face à l'Italie dans le Tournoi des 6 Nations, le 23 février 2018. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Forfait en novembre dernier pour cause de rupture du ligament de la cheville, Yacouba Camara a retrouvé sa place chez les Bleus depuis le début du Tournoi des 6 Nations. A 23 ans, le troisième ligne de Montpellier s'impose comme l'un des leaders du XV de France. Il sera titulaire face à l'Angleterre samedi 10 mars au Stade de France.


« C’est un rêve, je n'ai jamais eu la chance de jouer un France-Angleterre chez les grands. C’est un objectif pour moi. Si je suis sélectionné, je le jouerais à fond », disait Yacouba Camara après France-Italie. « Devant ma télé, je me souviens de certains matchs et de joueurs qui m’ont marqué sur des Crunchs [surnom des confrontations franco-anglaises, Ndlr] comme Jonny Wilkinson et Thierry Dusautoir », ajoutait-il.

Quatrième place de titulaire dans le Tournoi

Yacouba Camara, qui a intégré pour la première fois le groupe de l'équipe de France pour les matchs du mois de novembre 2014, est désormais un des titulaires en puissance du XV tricolore depuis le début du Tournoi des 6 Nations. Pour le quatrième match du tournoi, Yacouba Camara sera aligné en troisième ligne pour la quatrième fois !

A 23 ans, celui qui avait obtenu sa première cape avec les Bleus lors du Tounoi des 6 Nations 2016 confirme ainsi tous les espoirs placés en lui. Elu homme du match face à l'Italie, Yacouba Camara est donc devenu l'homme de base du nouvel entraîneur Jacques Brunel dans la conquête du ballon et notamment en touche. Le joueur de Montpellier en Championnat de France (Top 14) avait été freiné dans son élan par une blessure à la cheville à l’automne dernier.

« Le match contre l’Italie a été positif malgré des imperfections. Désormais, le Crunch nous attend. On va vraiment se mesurer et voir où on se trouve. On se méfie de la bête blessée. Je pense qu’ils seront vraiment revanchards », indique Yacouba Camara aujourd’hui.

La découverte du rugby à dix ans

Doté d'un physique impressionnant - il mesure 1,95 m pour environ 100 kg - Yacouba Camara est considéré comme un jeune joueur prometteur. « Je me fais ma place petit à petit, mais je ne peux pas dire que je suis encore un leader de cette équipe », indique le Tricolore, né à Aubervilliers en région parisienne. Là-bas, à l’âge de dix ans, il s’est mis au ballon ovale pour ne plus jamais quitter le seul sport qu’il ait essayé.

« Certains m'avaient conseillé le foot, mais je ne savais pas me servir de mes pieds. On m'a aussi parlé sport de combat. Mais j'avais beaucoup d'amis proches qui faisaient du rugby. J'ai joué à Bobigny jusqu'à quinze ans », a-t-il raconté au quotidien sportif L’Équipe. « Je reste le même. Je reste un mec de cité. J'assume ce statut. Ça me convient très bien. Je suis très attaché à ma ville, au quartier, au club, au 93 [un département populaire proche de Paris, Ndlr], à mes amis, à tout ! C'est tout ça qui m'a donné les ailes pour réussir », ajoutait celui qui a ensuite intégré le centre de formation du RC Massy Essonne, avec qui il a joué quelques matchs en deuxième division (Pro D2). C’est à l’âge de 18 ans que Yacouba Camara entre au pôle France à Marcoussis où il « mange rugby », il « dort rugby », il « vit rugby ».

Face à l’Angleterre, deuxième nation mondiale, Yacouba Camara aura encore la possibilité de mettre en évidence toute sa palette technique. Coureur, plaqueur (97% de réussite face à l'Italie), gratteur de ballon et franchisseur, Camara a tout du troisième ligne d’aujourd’hui. « Il a un potentiel phénoménal, il a de la force, de l’explosivité, de la vitesse et de l’endurance », avance son ancien partenaire à Toulouse Yannick Nyanga, dans les colonnes de L’Équipe.

Chronologie et chiffres clés