rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Zimbabwe: édition spéciale sur RFI entre 8h30 et 9h (heure de Paris)
  • Etats-Unis: le tueur psychopathe américain Charles Manson est mort à l'âge de 83 ans (médias)
  • Migrations: la France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR (Ofpra)
  • Auchan s'allie au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine
  • La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini juge «très encourageantes» les discussions sur le retour des réfugiés rohingyas

Sports Football France Monaco Maroc

Publié le • Modifié le

Trophée des champions: le PSG renverse Monaco et envoie un message

media
Daniel Alves a été l'homme du match lors de la victoire du PSG contre Monaco (2-1) lors du Trophée des champions 2017 à Tanger. FRANCK FIFE / AFP

A Tanger au Maroc, les champions de France monégasques ont été battus par les Parisiens, vainqueurs de la dernière Coupe de France (1-2). Daniel Alves a fêté son premier match officiel avec un but splendide et une passe décisive. Dominé par Monaco durant le précédent exercice, le PSG montre les muscles dès le match d’ouverture de la saison 2017-2018.


Voilà un titre que Monaco ne prendra pas au PSG, en tout cas pas cette année. En mai dernier, l’ASM a dépossédé le club de la capitale de sa couronne de champion de France. Ce 29 juillet, l’histoire ne s’est pas répétée lors du Trophée des champions : à Tanger au Maroc, dans un stade Ibn-Batouta à guichets fermés (45 000 spectateurs), le champion de France 2017 s’est incliné contre le vainqueur de la Coupe de France 2017 (1-2).

Monaco était bien parti grâce au joli piqué de Sidibé

Avec son prodige Kylian Mbappé désormais affublé du n°10, les Monégasques ont pris les Parisiens à la gorge dans les premières minutes avant de laisser leurs adversaires imprimer le tempo et dicter le jeu. C’est pourtant bien au plus fort de sa domination globale mais stérile que Paris s’est fait surprendre. Et, comme une réminiscence d’une défaite marquante sur le Rocher il y a quasiment un an, c’est Djibril Sidibé qui leur a porté l’estocade.

En un mouvement fluide et une passe parfaite de Youri Tielemans – l’une des recrues de l’ASM, qui a coûté 25 millions d’euros –, l’international français s’est élancé dans le dos de la défense et a battu Alphonse Areola d’une balle piquée impeccable (30e). Le latéral droit, placé au milieu par Leonardo Jardim ce soir, pouvait exulter : en plus de fêter son but, Djibril Sidibé célébrait son 25e anniversaire.

Daniel Alves a tout changé à Paris

Frustrés par le premier acte, les hommes d’Unai Emery sont revenus après la pause avec la ferme intention de ne plus se faire bousculer. La révolte est venue des pieds de Daniel Alves. Recruté cet été pour apporter ses qualités et son caractère, le Brésilien a fait fort : à 28 mètres de la cage de Danijel Subasic, il a décoché coup franc supersonique pour ramener le PSG dans le match (51e). Dani Alves a bénéficié de cette chance après une faute de… Djibril Sidibé sur Layvin Kurzawa. La roue a commencer à tourner.

Moins en jambes, dominés, les Monégasques ont cédé une seconde fois sur un nouveau coup de boutoir d’Alves : le centre de l’ex-Turinois est arrivé sur la tête d’Adrien Rabiot au cœur de la surface aux six mètres (63e). Subasic n’a pu que constater les dégâts.

Paris compte reprendre son titre à Monaco

Les champions ont tout donné dans les dernières minutes pour revenir. L’entrée d’Allan Saint-Maximin a apporté davantage de danger et Radamel Falcao a fait souffler un vent de crainte, mais l’arrière-garde parisienne a tenu. Areola est resté solide, notamment sur une tête de Guido Carrillo ; il a peut-être pris l’ascendant sur Kevin Trapp dans la bataille pour la place de gardien titulaire.

La saison dernière, en Ligue 1, le PSG s’était incliné à Monaco au mois d’août (3-1) et avait concédé un match nul dans les derniers instants au Parc des Princes en janvier (1-1). Il n’avait « que » gagné en finale de la Coupe de la Ligue (4-1) contre une ASM remaniée et focalisée sur la Ligue des champions. Cette fois, Paris s’offre une victoire inaugurale du meilleur effet.

Les deux favoris pour le prochain titre de champion de France ne sont pas encore tout à fait au point. Mais ce premier affrontement est prometteur. Et Paris, victorieux, montre à son rival qu’il faudra bien compter sur lui pour une nouvelle lutte au sommet en France.

Chronologie et chiffres clés