rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Yémen

Publié le • Modifié le

Yémen: la bataille d'Aden se poursuit

media
Au Yémen, la bataille pour contrôler la ville d'Aden se poursuit entre les forces gouvernementales et les rebelles houthis. REUTERS/Stringer

Quarante-trois civils ont été tués et 112 blessés dans des bombardements menés dimanche 19 juillet par des rebelles chiites houthis contre un quartier du nord d'Aden, a indiqué un responsable des services de santé de cette ville du sud du Yémen. Ces bombardements, aux roquettes de type Katioucha et aux obus de mortier, interviennent au moment où les forces gouvernementales s'efforcent de sécuriser la ville qu'elles affirmaient avoir « libérée » des rebelles


La bataille d’Aden semble loin d’être terminée. Ce dimanche, des combattants anti-Houthis ont annoncé leur progression vers le siège de la présidence. Elle se trouve dans un quartier de la ville encore tenu par les rebelles. L’objectif est de sécuriser la ville portuaire. 

Il y a trois jours, le gouvernement en exil avait pourtant déclaré Aden « libérée ». Quelques ministres y sont même retournés pour inspecter des quartiers reconquis. Ils ont tenu une réunion samedi pour discuter de la façon de sécuriser la ville.

Les rebelles houthis ne s'avouent pas vaincus

Mais les rebelles chiites houthis ne s’avouent pas encore vaincus. Ils sont épaulés par des unités fidèles à l’ancien président Ali Abdallah Saleh et conservent une puissance de feu non négligeable.

Le gouverneur d'Aden par intérim a vivement dénoncé les bombardements des rebelles qui ont ciblé des quartiers résidentiels dans le nord de la ville.

Le 10 juillet dernier, l’ONU avait annoncé une trêve humanitaire. Mais la poursuite du conflit armé en cours depuis quatre mois rend son application impossible.

Chronologie et chiffres clés