rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
  • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
  • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
  • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
  • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
  • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
  • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
Reportage Afrique
rss itunes deezer

Nigeria - Money Marriage [Série 1/3]: portrait de Dorothy mariée de force à 7 ans

Par Moïse Gomis

À l’extrême sud-est du Nigeria, plus précisément dans la localité d’Obanliku, où derrière ses collines se perpétue une tradition pouvant être assimilée à de l’esclavage. Dans le nord de l’État de Cross River, la communauté Becheve maintient une tradition ancestrale illégale selon les lois nigérianes. Un débiteur peut régler sa dette en vendant sa fille sans son consentement (enfant, adolescente ou jeune femme adulte) à un créancier. Cette « transaction » s’intitule « Money Marriage » que l’on pourrait traduire par mariage monétaire. Parfois pour une somme inférieure à 4 euros, de très jeunes enfants sont vendus à des hommes deux à trois fois plus âgés que leurs parents. Longtemps considéré et toléré comme un fait coutumier par l’État de Cross River, cette pratique est depuis quelques années combattue sur le terrain par des ONG nigérianes. Pour le premier reportage d’une série de trois épisodes, voici le portrait de Dorthy, une femme victime du « Money Marriage ».

Présidentielle en Mauritanie [Série 5/5]: soutien politique ou clientélisme?

Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [Série 4/5]: Le tourisme à Atar

Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [série 3/5]: les paysans du Trarza

Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [série 2/5]: les bergers nomades du Brakna

Mauritanie/Les enjeux de la présidentielle [Série 1/5]: les pénuries d’eau à Kiffa

Patrimoine musical de la Guinée [Série 1/2]: la Paillote, temple de la musique

Mauritanie: les réfugiés maliens du camp de Mbera passent le baccalauréat

Gambie [Série 3/3]: que faire de l'Arch 22, symbole de Banjul et de l'ancienne dictature