rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Chine États-Unis Commerce et Echanges

Publié le • Modifié le

Guerre commerciale: Pékin exempte de taxes le porc et le soja américains

media
Un étalage de viande de porc dans un supermarché à Pékin, le 11 avril 2019. REUTERS/Jason Lee

La Chine et les États-Unis viennent d'annoncer une pause dans l'escalade de la guerre commerciale que se livrent les deux premières puissances mondiales depuis plus d'un an. Il y a deux jours, Pékin avait annoncé que certains produits agricoles américains feraient l'objet d'exemption de taxe douanière. Selon l'agence officielle Chine Nouvelle, les entreprises pourront « acheter une certaine quantité de soja et de viande de porc en provenance des États-Unis ».


Déjà mercredi 11 septembre, Pékin avait indiqué son intention d'annuler des droits de douane supplémentaires sur seize catégories de produits importés des États-Unis. L’annulation de ce vendredi vient donc élargir le périmètre au porc et au soja américains.

Cette annonce est un nouveau signe d'apaisement de Pékin à l'égard de Washington. C'est également une preuve de leur bonne volonté réciproque. Les deux pays tentent de renouer le dialogue autour des pourparlers commerciaux prévus début octobre. Chacun espérant trouver un accord afin de défendre ses propres intérêts.

Peste porcine

Du côté de Pékin, l’exemption de surtaxes douanières sur le porc coïncide avec la propagation de la peste porcine dans le pays qui fait augmenter considérablement les prix et l’oblige à importer.

Du côté américain, cette annonce arrive à point nommé pour le locataire de la Maison Blanche en pleine campagne pour les prochaines élections présidentielles. En effet, les agriculteurs américains, puissante base électorale de Donald Trump, sont depuis 18 mois très touchés par cette guerre commerciale.

Dans la foulée, l'ancien pmagnat de l'immobilier a annoncé qu’il reportait pour le 15 octobre la hausse des droits de douane sur les 250 milliards produits chinois.

À lire aussi : Donald Trump repousse une nouvelle hausse des taxes sur les produits chinois

 

 

Chronologie et chiffres clés