rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Commerce: Washington lance de fausses accusations pour «intimider» les autres (Chine)
  • Maldives: le gouvernement indique reconnaître la victoire de l'opposition à la présidentielle (officiel)
  • Russie: l'opposant Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté dès sa sortie de prison (porte-parole)
  • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
  • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
  • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
  • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
  • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
  • Guerre commerciale Washington-Pékin: entrée en vigueur des taxes américaines sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises

Football Espagne Croatie Sports

Publié le • Modifié le

Ligue des nations: l'Espagne donne une bonne leçon à la Croatie de Modric

media
Saul Niguez après son but face à la Croatie, le 11 septembre 2018. REUTERS/Heino Kalis

L’Espagne a balayé la Croatie, finaliste de la dernière Coupe du Monde (6-0) mardi dans un match comptant pour la deuxième journée de la Ligue des Nations.  Malgré la présence du meilleur joueur de la Coupe du monde, Luka Modric, les face aux hommes de Luis Enrique, qui s'est appuyé sur une colonne vertébrale de six joueurs du Real Madrid, ont réussi une démonstration de force.


L'Espagne, en pleine reconstruction après un Mondial raté (élimination en 8es), a confirmé que son retour au premier plan pourrait vite arriver en humiliant la Croatie vice-championne du monde (6-0), signant mardi son second succès en deux matches de Ligue des nations. Dans leur groupe 4 de la Ligue des nations, les Espagnols avaient la lourde tâche de défier à trois jours d'intervalle l'Angleterre puis la Croatie, respectivement demi-finaliste et finaliste du Mondial. Pas simple.

Mais les hommes de Luis Enrique, vainqueurs chez les Anglais samedi (2-1), ont facilement maîtrisé les Croates à Elche, grâce notamment à de jolis buts signés Saul Niguez (24) et Marco Asensio (33). Ce dernier, qui a ouvert son compteur avec la Roja, aurait même mérité un doublé à la 35e minute, mais sa frappe magistrale a été propulsée dans le but contre son camp par le gardien croate Lovre Kalinic après avoir touché la barre. Le Madrilène s'est consolé avec trois passes décisives en seconde période, sur les buts de Rodrigo (49), Sergio Ramos (57) et Isco (70).

Luka Modric, meilleur joueur du Mondial et l'un des favoris au Ballon d'or, a été inexistant, comme rarement cette saison. Le manque de rythme après de courtes vacances, et l'absence de quelques cadres dont celle, majeure, de Mario Mandzukic en pointe - l'attaquant a pris sa retraite internationale - ont miné l'équipe de Zlatko Dalic.