rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Yémen ONU Humanitaire

Publié le • Modifié le

Yémen: l’espoir d’une trêve durable pour acheminer l’aide humanitaire

media
Une Yéménite tient dans ses bras son enfant souffrant de malnutrition dans un centre de soins à Sanaa, le 6 avril 2016. REUTERS/Khaled Abdullah

Au Yémen, le premier jour de trêve instaurée dans la nuit de dimanche à lundi, a été globalement respecté par les deux parties, a estimé l'ONU, même s’il y a eu des combats lundi dans la région de Taiz. L'ONU qui a aussi demandé aux belligérants de faciliter la livraison de l'aide humanitaire et espère pouvoir profiter d'une désescalade sur le terrain pour lancer des pourparlers de paix, le 18 avril prochain. La guerre au Yémen dure depuis plus d'un an et a fait 6 300 morts et 30 000 blessés.


Avec notre correspondante à Amman,   Angélique Ferat

Après une année de combats et de destruction, 82% des Yéménites dépendent de l’aide humanitaire. Certaines régions souffrent de famine. 2,7 millions de personnes ont été déplacées. Et pendant tout ce temps les ONG n'ont pas pu atteindre certaines zones.

Syma Jamil, la directrice Yémen pour le Conseil norvégien aux réfugiés souligne que le cessez-le-feu actuel doit être durable : « Nous avons besoin d’un cessez-le-feu durable pour pouvoir distribuer l’aide humanitaire. 52% des Yéménites n’ont plus de travail. Les Yéménites ne peuvent plus se faire soigner régulièrement. Beaucoup de familles ont dû fuir plusieurs fois et ont tout perdu. Les ONG ou le programme alimentaire mondial arrivent à faire entrer de l’aide, mais le problème que l'on rencontre c’est que beaucoup de containers restent bloqués dans les ports et sont perdus. Donc ce dont on a besoin, c’est que l’aide humanitaire puisse entrer sans problème dans le pays et puisse être distribuée. »

Un appel à financement a été lancé. Les Nations unies ont demandé 1,8 milliard de dollars. Seuls 13% de cette somme ont été collectés pour l’instant.

► A (RE) LIRE : Yémen: un an sous les bombes

L’Arabie saoudite a lancé une campagne de bombardements avec d’autres pays arabes, il y a un an, pour sauver le gouvernement officiel obligé de fuir lorsque les rebelles houthis ont pris la capitale Sanaa.

Chronologie et chiffres clés