rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Macron sur l'Allemagne: la France n'a «pas intérêt à ce que ça se crispe»
  • Le président soudanais Omar el-Béchir, sous le coup d'un mandat d'arrêt international, attendu jeudi en Russie (Kremlin)
  • Dopage dans le cyclisme: Bernard Sainz, surnommé «docteur Mabuse», placé en garde à vue (proche enquête)
  • Ordonnances: pour Philippe Martinez (CGT), une cinquième manifestation contre la réforme du Code du travail n'est «pas exclue» (CNews)
  • Kenya: la Cour suprême rejette les recours à l'unanimité et valide la réélection d'Uhuru Kenyatta
  • Environ 300 femmes et enfants de jihadistes étrangers capturés à Mossoul transférés vers Bagdad (responsable)
  • Etats-Unis: le tueur psychopathe américain Charles Manson est mort à l'âge de 83 ans (médias)
  • Migrations: la France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR (Ofpra)
  • Auchan s'allie au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine
  • La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini juge «très encourageantes» les discussions sur le retour des réfugiés rohingyas

Commerce et Echanges France Industrie Aéronautique Allemagne Italie

Publié le • Modifié le

Le déficit commercial de la France se creuse

media
Le déficit commercial de la France s'est à nouveau dégradé en juillet 2017, plombé par d'importants approvisionnements de la part de l'industrie aéronautique et spatiale. REUTERS/Philippe Wojazer

Le déficit commercial de la France s'est à nouveau dégradé en juillet, indiquent les dernières statistiques des services des douanes. Une dégradation due à une poussée d’importations de la part de l'industrie aérospatiale et chimique.


Le déficit commercial a atteint 6 milliard d’euros en juillet, soit 1,1 milliard de plus qu’en juin. Cette aggravation s’explique avant tout par la hausse des importations en turboréacteurs pour les avions, de l’achat d’un module pour satellite météo mais aussi par une poussée d’approvisionnements des produits destinés à l'industrie nucléaire.

Les chiffres de juillet font en effet suite à une année 2017 très mauvais pour le commerce extérieur de la France. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a d’ailleurs reconnu que le déficit commercial serait « sans doute plus élevé » cette année qu’en 2016. C’est paradoxal de voir une telle dégradation malgré les mesures prises en faveur de la compétitivité des entreprises et la baisse du prix du pétrole, estime Cristophe Blot, économiste à l’OFCE.

La France n’arrive donc toujours pas à profiter de la reprise mondiale. Pour nombre d’économistes, le problème de l’économie française est celui des coûts de production très élevés vis-à-vis de ses concurrents allemands, espagnols et italiens.

Chronologie et chiffres clés