rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Arabie saoudite États-Unis Droits de l’homme Culture

Publié le • Modifié le

Arabie saoudite: des écrivains et des blogueurs arrêtés

media
L'emblème national de l'Arabie saoudite (photo d'illustration) AFP

Huit écrivains et blogueurs ont été arrêtés en Arabie saoudite.  Parmi eux figurent l'écrivain et médecin Bader al-Ibrahim et le militant Salah al-Haidar, qui ont tous deux la double nationalité américaine et saoudienne. Cette vague de répression intervient alors que le Congrès américain a approuvé jeudi une résolution exhortant le président américain Donald Trump à arrêter tout soutien à la coalition saoudienne engagée dans la guerre au Yémen.


Les personnes arrêtées seraient « des écrivains et des blogueurs engagés dans des échanges publics sur les réformes » dans le royaume, selon ALQST. Selon le compte Twitter de cette organisation de défense des droits humains basée à Londres, les arrestations auraient eu lieu le 4 avril 2019.

Parmi les huit personnes arrêtées figurent deux ressortissants américains, l'écrivain et médecin Bader al-Ibrahim et le militant Salah al-Haidar. ALQST explique que cette vague de répression serait liée à leur soutien aux familles des militantes arrêtées au printemps 2018.  Ces dernières étaient accusées de porter atteinte aux intérêts nationaux et d'aider les « ennemis de l'État » après avoir défendu le droit des femmes de conduire ou demandé la levée du système de tutelle. Salah al-Haidar est en effet le fils d'Aziza al-Youssef, une militante arrêtée il y a près d'un an et libérée provisoirement la semaine dernière.

Ces arrestations interviennent alors que le Congrès américain a voté une résolution exhortant le président américain Donald Trump à arrêter tout soutien à la coalition saoudienne engagée depuis 2015 dans la guerre au Yémen. Aux États-Unis, la réaction très timide de Donald Trump suite à l'assassinat de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien et ressortissant américain avait fortement déplu, jusque dans les rangs républicains.

Depuis le sombre scénario de la mort à Istanbul de Jamal Khashoggi, les critiques internationales se font de plus en plus vives concernant le respect des droits humains dans le royaume.

► Lire aussi : L’art contemporain saoudien

Chronologie et chiffres clés