rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
  • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
  • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
  • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
  • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
  • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
  • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
  • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
Lignes de défense
rss itunes deezer

Géopolitique du système d'identification militaire «IFF»

Par Olivier Fourt

Les militaires appellent cela la « déconfliction » aérienne : c’est-à-dire l’ensemble des mesures de sureté permettant de prévenir un tir fratricide, ou une bavure. Chaque avion de combat de la coalition emporte des boitiers « IFF » (Identification Friend or Foe, identificaiton ami ou ennemi) qui permettent, en principe, de dialoguer électroniquement avec les alliés pour connaître les positions de chacun. L’IFF existe depuis la Seconde Guerre mondiale, mais s’est surtout développée dans la perspective d’un conflit majeur est-ouest, durant la Guerre froide... Moins connu que le GPS américain, destiné à la navigation, l’IFF, destiné à l’identification, revêt lui aussi une dimension stratégique.