rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Si loin si proche
rss itunes deezer

Comores: «Je viens de Marseille et je vais à Ouellah» (1/2)

Par Céline Develay Mazurelle

Durant deux semaines, on vous invite aux Comores, sur la plus grande des îles de l’archipel, Ngazidja, aussi appelée Grande Comore. L’été correspond aux grandes vacances en France, et à 9 000 km de là, aux Comores, c’est la saison où les « Je viens », les Comoriens de la diaspora rendent visite à leur famille dans leurs terres d’origine. C’est aussi la saison des Grands mariages, des cérémonies souvent fastueuses, animées par les orchestres de taarab.

Cette semaine, on voyage sur les pas de Chebli Msaïdié, chanteur et producteur de musique passé par Marseille en France, une ville connue pour être « la 5ème île des Comores », puis Paris, et revenu récemment s’installer au pays. Un « je viens » qui a choisi de rester et de célébrer les 50 ans de l’orchestre que son père a fondé.

Un reportage en 2 épisodes de Vladimir Cagnolari.
(Rediffusion du 18 novembre 2018)

En savoir plus :
- Sur Chebli Msaïdé sur le site de RFI Musique
- Sur le livre de Chebli Msaïdié, publié en France aux Editions Michel Lafon « Sur le chemin du Taarab »
- Sur les musiques qui, du Congo à Zanzibar en passant par Cuba, ont influencé Chebli, sur le site de Pan African Music.


Regardez le clip spécialement tourné à Ouellah, en Grande Comore par Chebli avec les habitants de son quartier pour les 50 ans de l’orchestre ACM.

La vidéo