rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique
rss itunes deezer

Cheikh Modibo Diarra: «Les gens ont envie de rompre avec l'ancien système»

Par Christophe Boisbouvier

Ce n’est pas un candidat comme les autres. Avant d’être Premier ministre malien, Cheikh Modibo Diarra a été ingénieur aux Etats-Unis et a piloté pour la NASA l’exploration de la planète Mars par le robot « Pathfinder ». Aujourd’hui, il se présente à la présidentielle du 29 juillet avec le soutien notamment de Moussa Mara, un autre ancien Premier ministre. De passage à Paris, le candidat ingénieur répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

Abdallah Wafy (Niger): objectif ultime, «le financement pérenne du G5 Sahel»

Côte d'Ivoire: «La France avait une volonté très ferme d'en finir avec le régime Gbagbo»

L'influence européenne sur l'Afrique a «fortement baissé» selon Souleymane Bachir Diagne

Algérie: «Les migrants sont beaucoup plus vulnérables maintenant» pour Leïla Berrato

Cameroun: «Le président Paul Biya a un bilan éloquent» selon Jacques Fame Ndongo

Présidentielle au Cameroun: Joshua Osih, candidat du Social Democratic Front (SDF)

CAN 2019, corruption au Cameroun : Akere Muna en campagne pour la présidentielle

Chine-Afrique: Etienne de Tayo, essayiste camerounais, refuse le «China Bashing»

André Guichaoua: au Rwanda, «cette libération de prisonniers est une surprise»

Sylvain N’Guessan, analyste politique de l’Institut stratégique d’Abidjan

Affaire Audin: pour Sébastien Jumel, «c'est la fin d'un long mensonge d'Etat»

Cameroun: «Ce qui ne va pas, c'est l'inhumanité du régime» selon Cabral Libii

J-P Lacroix (ONU): on a pour mandat d’aider les Maliens à sécuriser le centre

Prof. Ahouré: «La Côte d'Ivoire est un pays en marche vers l’industrialisation»

T. Pairault (EHESS): «La Chine se constitue un capital politique en Afrique»

Présidentielle en RDC: Félix Kabange Numbi (ministre) répond à Jean-Pierre Bemba