rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

RDC: «L’UDPS c'est ce parti qui a vu des hommes mourir pour la démocratie»

Par Florence Morice

Nouvel épisode de la bataille de leadership qui divise l’UDPS -le premier parti d’opposition de RDC- depuis la mort d’Etienne Tshisekedi, le 1er février dernier. A partir de demain et pendant 3 jours, le Premier ministre, Bruno Tshibala et les dissidents de l’UDPS qui l’ont rejoint, organisent leur propre congrès, sans la branche de Limété qui soutient Félix Tshisekedi. Le Premier ministre, à qui beaucoup de militants du parti reprochent d’avoir trahi l’accord de la Saint Sylvestre en acceptant ce poste, dit vouloir renouveler la direction du parti et le « réunifier » mais en réalité c’est plutôt une scission qui se profile. Sera-t-il candidat de la branche du parti qui se réunit ce jeudi 7 décembre ? Avec quelle légitimité ?  Le Premier ministre de la RDC, Bruno Tshibala, répond à ces questions.

Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

Alhadji B.Nouhou: «Les Africains ne font que suivre l'opinion majoritaire de certains États Arabes»

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Conflit dans le Kasaï: le cri d'alarme de l'Unicef sur la situation des enfants

Côte d'Ivoire: crise postélectorale de 2011, des ONG dénoncent le projet d'amnistie

Nord du Mali: les alliances de Barkhane «contre-productives», pour André Marty

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Mali: «Trois groupes armés locaux se retrouvent à l’intersection de combats»

«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»

Opposition en Angola: «tout le monde est surpris par la vitesse du changement»

«La SADC a toujours choisi les crises dans lesquelles elle voulait s'impliquer»

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Traçabilité des minerais: «Nous voulons plus de rigueur mais pour tous les pays»