rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Invité Afrique soir
rss itunes deezer

Maroc: «la position de la majorité est une provocation au peuple rifain»

Par Carol Valade

Au Maroc, le bras de fer se durcit dans la région du Rif entre le pouvoir et les manifestants du Hirak, « la mouvance » qui revendique depuis 9 mois un meilleur accès aux soins, à l'emploi et à l'éducation et des mesures de développement dans cette zone enclavée du nord du pays. Ils réclament également la libération des prisonniers détenus depuis le début de la crise dont certains auraient entamé une grève de la faim cette semaine. Les autorités ont interdit la manifestation prévue ce mercredi à Al Hoceima mais les organisateurs maintiennent leur appel à descendre dans la rue, soutenus par l’association marocaine des droits humains. Notre invité ce soir est l’avocat et ancien ministre des Droits de l’homme, maître Mohamed Zayan. Il défend plusieurs détenus du Hirak dont son principal leader, Nasser Zefzafi.

« Il y a malheureusement un risque de confrontation demain à Al Hoceima. En principe lorsque l’on manifeste on n’a pas besoin d’autorisation, s’il y avait un risque l’autorité locale aurait dû l’exprimer et le justifier… Il n’y a aucune raison de croire qu’il y a un risque à manifester, le risque provient du fait qu’il y a des prisonniers politiques, il y a des prisonniers politiques, il y a plus de 300 personnes emprisonnées entre Rabat, Casablanca qui ne devraient pas être derrière les barreaux. Le parti marocain libéral a lancé un communiqué en disant qu’il estime que la position des partis de la majorité était une provocation au peuple rifain…  »

Aide au développement: «Il faut tenir compte des besoins des communautés»

M.Mahounon: «Le Liberia fait désormais partie de ces pays où la démocratie fonctionne»

UNICEF: baisser le taux de mortalité néonatale, une «question de volonté politique»

«L’important pour le MDC est de proposer quelque chose de constructif pour le Zimbabwe»

Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa a «une légitimité historique incontestable»

Guerre d'Algérie: indemnisation des victimes algériennes, «une avancée majeure»

Ethiopie: «la question des frontières n'a pas été définitivement résolue»

«Il y a une volonté de la Turquie de s’implanter sur le continent africain»

RDC: «Goma est une ville touristique, elle donne beaucoup d’opportunités»

Partenariat mondial pour l’éducation: «La bataille de l’éducation pour tous n’est pas encore gagnée»

«La France doit avoir une perspective beaucoup plus large dans le traitement du Maghreb»

RDC: «La Céni était d’accord et souhaitait ce groupe d’experts internationaux»