rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

États-Unis Twitter Réseaux sociaux

Publié le • Modifié le

Le compte du patron de Twitter Jack Dorsey piraté

media
Un message de Twitter confirmant le piratage du compte du PDG du réseau social, vendredi 30 août 2019. REUTERS/Jim Bourg

Le compte @jack a publié pendant plusieurs minutes, vendredi 30 août, plusieurs messages racistes.


Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

C’est l’un des comptes censés être les plus protégés de Twitter. @jack, pour Jack Dorsey, twitte d’ordinaire des photos du décontracté quadragénaire barbu californien en compagnie des grands de ce monde ou de ses playlists favorites pour son footing matinal dans les rues de San Francisco.

Mais ce vendredi après-midi, le compte du milliardaire s’est soudain mis a posté ou à retwitter des insultes violemment racistes contre les Noirs, mais aussi des commentaires néonazis et négationnistes. Un flot ininterrompu pendant près de 20 minutes sous les yeux pour le moins surpris de ses 4,2 millions d’abonnés, avant que les équipes de Twitter ne parviennent à reprendre le contrôle du compte et annoncent le lancement d’une enquête pour comprendre cet incident.

La faille pourrait provenir de Cloudhopper, une société de SMS achetée par Twitter en 2010, à l’époque où certains usagers postaient leurs tweets par SMS. Le ou les pirates pourraient avoir utilisé cette ruse peu élaborée pour détourner le compte de Jack Dorsey sans pour autant connaître son mot de passe.

Une telle vulnérabilité soulève des questions dans les médias américains. Que se passerait-il, demande la chaîne CNN, si les comptes d’élus américains influents, à commencer par celui de Donald Trump étaient aussi facilement piratés ? Pas de commentaire de Twitter pour le moment.

Chronologie et chiffres clés