rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Coupe du monde 2018 : le Danemark et l'Australie font match nul 1-1 (groupe C)

Cybercriminalité Internet Technologies Nouvelles technologies

Publié le • Modifié le

Le coût de la cybercriminalité évalué à 600 milliards de dollars

media
En trois ans, le coût de la cybercriminalité dans le monde a augmenté de près de 200 milliards de dollars. REUTERS/Kacper Pempel

Le coût de la cybercriminalité – crimes sur internet, piratages, vols d'identité – sur l’économie mondiale l'année dernière est évalué à 600 milliards de dollars, selon une étude réalisée par McAfee, entreprise de logiciels et notamment d'antivirus, avec un cercle de réflexion américain (CSIS). Principales causes : l'essor des cryptomonnaies – ces monnaies virtuelles comme le Bitcoin – et des pirates en ligne de plus en plus nombreux et compétents.


Evalués à 445 milliards de dollars en 2014, les crimes sur internet ont pesé quasiment 200 milliards de plus en 2017. En cause, la multiplication ces dernières années des cyberattaques, explique Thierry Karsenti, spécialiste cybersécurité :

« Acquérir des compétences en termes de cybersécurité, c'est finalement à la portée de beaucoup de personnes. Ce sont des attaques qui peuvent être démultipliées en termes de quantité, qui sont excessivement rentables puisqu'il y a une relative impunité. Vous pouvez traverser les pays ou les continents et être relativement indétectable par les organisations de régulation de l'internet. »

Particulièrement prisés par les hackers : les « ransomwares » – rançongiciels – sont de plus en plus utilisés parce qu'ils sont « beaucoup plus rapides à diffuser et donc plus lucratifs », souligne Thomas Roccia, expert en cybersécurité chez McAfee. Leur principe : voler des « données cruciales » – photos personnelles ou données chiffrées – et réclamer une rançon en échange de leur restitution.

L'année dernière, 19 millions de Français ont été touchés par la cybercriminalité, avec une perte estimée à 6 milliards d'euros.