rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Sports Coupe du monde de rugby 2019 Namibie

Publié le • Modifié le

Rugby: la Namibie, Petit Poucet du Mondial 2019

media
Le Namibien Eugene Jantjies. DANIEL MIHAILESCU / AFP

Remporter un premier match de Coupe du monde au Japon (du 20 septembre au 2 novembre 2019) sera le grand défi de la Namibie, habituée depuis 1999 au grand rendez-vous mondial du Rugby. Pour le moment, les Namibiens détiennent le record de la plus grosse défaite face à l’Australie en 2003 (142-0).


En cinq participations, la Namibie n’a jamais remporté le moindre match. Ce pays d'Afrique australe, indépendant depuis 1990, ancienne colonnie allemande avant d'être sous protectotat sud-africain, arrive au Japon avec dans la tête l’espoir d’inscrire sa première victoire dans l’histoire de son rugby. Pour le moment, les joueurs namibiens sont plus habitués aux corrections. Comme en 2003 face à l’Australie avec un 142 à 0, qui reste à ce jour la plus lourde défaite dans un mondial.

Une majorité de semi-professionnels

Malgré les 19 revers en autant de matches en Coupe du monde, les « Welwitschais » étaient passés tout près d’un premier succès en 2015 face à la Géorgie (16-17). Au Japon, la tâche s’annonce tout même compliquée : les Namibiens sont placés dans le groupe de la Nouvelle-Zélande (trois titres), de l’Afrique du Sud (deux titres), l’Italie et le Canada. Seule cette dernière nation pourrait permettre aux hommes du Gallois Phil Davies d’envisager une première victoire dans une poule aussi relevée.

Le coach pourra compter sur le demi de mêlée vétéran Eugene Jantjies, qui  va participer à sa quatrième Coupe du Monde. Celui qui a longtemps évolué en Roumanie a fait ses premiers pas en Coupe du Monde lors de la défaite 17-32 de son pays contre l'Irlande à Bordeaux en 2007 et a depuis disputé 11 matches dans un Mondial.

Grande nation africaine du rugby

Eugene Jantjies, joueur aux 67 sélections, est l'un des quatre membres du groupe – avec Darryl de la Harpe, Rohan Kitshoff et PJ van Lill –qui ont disputé le Mondial 2011 en Nouvelle-Zélande. Au total, 15 joueurs possèdent déjà une expérience en Coupe du Monde. La grande majorité des joueurs - hormis quelques-uns dont les Bayonnais PJ van Lill et Torsten van Jaarsveld, ou Johan Deysel (Colomiers en Pro D2)- ne sont que semi-professionnels et ont un travail à côté.

En tête de la poule africaine lors des qualifications, la Namibie a obtenu son ticket lors d’une victoire face au Kenya (53-28). Sur le continent, le pays a remporté la Coupe d’Afrique des nations cinq fois d’affilée entre 2014 et 2018. L’année dernière, la Namibie a effacé son précédent record de sa plus large victoire (116-0 contre Madagascar en 2003) en infligeant une déculottée à la Tunisie (118-0). Les Namibiens se sont qualifiés encore une fois aisément pour la Coupe du monde, qu’ils n’ont plus quittée depuis 1999.

La Namibie, 22e nation au niveau mondial, débutera sa campagne contre l'Italie à Higashiosaka le 22 septembre avant de jouer l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et le Canada.


Le programme des Namibiens :

Italie - Namibie, le 22 septembre à Higashiosaka

Afrique du Sud - Namibie, le 28 septembre à Toyota

Nouvelle-Zélande - Namibie, le 6 octobre à 6 h 45 à Tokyo

Namibie - Canada, le 13 octobre à Kamaishi

 

Chronologie et chiffres clés