rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Présidentielle au Sri Lanka: ouverture des bureaux de vote
  • Californie: l'adolescent qui a ouvert le feu dans la cour de son lycée est mort de ses blessures
  • Bolivie: 5 paysans pro-Morales tués dans des affrontements
  • Irak: un engin explosif fait au moins un mort près d'un rassemblement de contestataires à Bagdad (autorités)
  • Éliminatoires CAN 2021: la Mauritanie tient tête au Maroc, 0-0; la Tunisie écrase la Libye, 4-1

Football Football féminin

Publié le • Modifié le

Coupe du monde de foot: les Brésiliennes affrontent les Françaises au Havre

media
C'est Le Havre qui accueille le match entre les équipes de France et du Brésil de football féminin. LOIC VENANCE / AFP

Au pays de Neymar et de Pelé, les Brésiliens aiment le foot féminin comme masculin. Sollicités par la Copa America masculine le soir, les fans de foot regardent aussi leur Seleção féminine le jour. Ce dimanche, ils seront devant leurs écrans pour les huitièmes de finale France-Brésil.


Avec notre correspondante à São Paulo, Sarah Cozzolino

Depuis une semaine Joaquim Oliveira ne quitte plus son maillot brésilien. Ce samedi il supportait la Seleção masculine en direct du stade de São Paulo. Ce dimanche 23 juin, il sera devant sa télévision pour regarder jouer les Brésiliennes.

« C’est pas moins spectaculaire que les hommes, bien au contraire ! Elles s’améliorent toujours, les matchs sont de plus en plus intéressants… Le Brésilien aime le football en soi, tout le monde aime ça ! » 

Si les bars où assister aux matchs de la Copa America ne manquent pas, il est parfois plus difficile de soutenir l’équipe féminine regrette Paulo Bueno. « C’est une question de visibilité… Comment une entreprise permet ou non d’assister aux matchs : par exemple quand il s’agit des hommes, on peut parfois arrêter de travailler pour regarder, ce n’est pas le cas pour l’équipe féminine, on peut regarder un peu, tout en continuant à travailler. »

Pour Larissa Araujo, la sélection féminine a déjà dépassé la masculine. « Elle est bien meilleure que celle des hommes… Vous n’avez pas vu Marta ? 17 buts ! La meilleure ! », nous expliquet-elle.

À lire aussi : Marta, virtuose sans frontières

Les supporters brésiliens assurent ne pas craindre les Françaises. « C’est l’équipe brésilienne, on a confiance ! »

Ils espèrent gagner un nouveau titre dans au moins l’un des deux tournois.

À lire aussi la revue de la presse avec à la Une: les Bleues en crampons défient le Brésil