rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Sports Athlétisme Kenya

Publié le • Modifié le

Eliud Kipchoge, l’extra-terrestre de la course à pied

media
Eliud Kipchoge a battu le record du monde du marathon à Berlin en 2h01mn39s, le 16 septembre 2018. John MACDOUGALL / AFP

Le recordman du monde du marathon, Eliud Kipchoge, a reçu le prix de l’athlète masculin de l'année par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Kipchoge, Kenyan, auteur du chrono phénoménal de 2 h 01 min 39 sec lors du marathon de Berlin en septembre, a été préféré notamment au Français Kévin Mayer, qui a battu le record du monde du décathlon.


Qui a déjà chaussé une paire de baskets pour courir un marathon sait à quel point les performances du Kenyan Eliud Kipchoge sont au-delà du réel. Le recordman du monde de la distance a reçu mardi 4 décembre à Monaco le prix d'athlète masculin de l'année par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Premier marathonien élu athlète masculin de l'année

Kipchoge, auteur du chrono phénoménal de 2 h 01 min 39 sec lors du marathon de Berlin en septembre dernier, a été préféré notamment au Français Kévin Mayer, qui a battu le record du monde du décathlon. Eliud Kipchoge est le premier marathonien à recevoir ce prix et le premier athlète africain depuis son compatriote David Rudisha en 2010.

Entre 2013 et 2018, Eliud Kipchoge a remporté dix des onze marathons auxquels il a participé (2e à Berlin en 2013), dont celui des JO de Rio 2016. Il cherchera à conserver son titre olympique à Tokyo en 2020. Après sa dernière victoire à Berlin, l’athlète exceptionnel avait raconté : « Je me suis tellement bien préparé que j'avais une grande confiance en mon entraînement et en mon coach. Je pensais à tous mes efforts consentis ces derniers mois au Kenya pendant les ultimes kilomètres, ça m'a aidé à tenir. »

Un palmarès unique sur les plus grands marathons du monde

Kipchoge a atteint avec ce record le sommet d'une carrière riche en titres, débutée par un titre de champion du monde du 5 000 m en 2003 à Paris, où il avait dominé à 18 ans deux légendes de la piste, le Marocain Hicham El Guerrouj et l'Ethiopien Kenenisa Bekele.

Eliud Kipchoge s'est forgé un palmarès unique sur les plus grands marathons du monde: Londres (3 fois vainqueur), Berlin (3 fois) et Chicago (1 fois). Kipchoge, 34 ans, est entraîné depuis plus de 15 ans par l'ex-athlète kényan Patrick Sang (vice-champion olympique de 3 000 m steeple en 1992).

Kipchoge a aussi tenté l'expérience d'un marathon non-officiel en moins de deux heures en mai 2017. Sur le parcours automobile de Monza (Italie), dans des conditions « idéales » des lièvres frais qui se relaient constamment, protection du vent, trajectoire parfaite, il avait réalisé 2 heures et 25 secondes. « Cela m’avait donné de la confiance », confie le coureur. Et d’ajouter : « Si j’ai duré aussi longtemps, c’est d’abord par amour pour mon sport. Ensuite parce que je veux être un modèle pour les jeunes générations. Et puis la motivation est toujours là. »

Chronologie et chiffres clés