rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Sports Basket-ball Angola Tunisie Nigeria

Publié le • Modifié le

L’Angola, troisième pays africain qualifié pour le Mondial 2019 de basket

media
Les joueurs de l'Angola fêtent avec leur staff leur qualification pour la Coupe du monde 2019 qui aura lieu en Chine. Courtesy of FIBA

Après la Tunisie et le Nigeria, l’Angola a validé son ticket pour la prochaine Coupe du monde de basket prévue en 2019 en Chine. Les Palancas Negras se sont qualifiées en battant nettement leurs adversaires du Tchad ce samedi (90-50). Il reste trois tickets à prendre dans ces éliminatoires. L'Egypte et le Cameroun y croient encore, à la veille d'un dernier match importantissime entre les deux équipes.


La nation africaine la plus souvent présente à la Coupe du monde de basket ne manquera pas le prochain rendez-vous. C’est l’enseignement majeur de ce samedi 1er décembre et des matches éliminatoires joués ce jour. L’Angola va participer pour la 8e fois de son histoire au Mondial de basket-ball, dont la prochaine édition aura lieu du 31 août au 15 septembre 2019.

Groupe E : la Tunisie et l’Angola qualifiés, l’Egypte défie le Cameroun pour une « petite finale »

Au second tour des éliminatoires de la zone Afrique, les Angolais visaient la victoire et la qualification face au Tchad, dernier du groupe E. Ils l’ont facilement obtenu en s’imposant sur un score net (90-50). Le suspense est ainsi quasi clôt dans ce groupe. En septembre, la Tunisie avait validé sa qualification mathématiquement. Les Tunisiens, champions d’Afrique en titre, ont quand même vu leur série de dix victoires s’interrompre ce samedi contre l’Egypte (73-64 après prolongation).

Mais les Aigles de Carthage et les Palancas Negras de l’Angola sont quand même assurés de terminer à l’une des deux premières places du groupe E, avant même la 12e et dernière journée de leurs éliminatoires prévue ce dimanche 2 décembre. Une poule où le Tchad et le Maroc, battu par le Cameroun (63-57), sont déjà éliminés.

L’Egypte (18 points) et le Cameroun (17 points) ont encore une chance : ils doivent s’affronter ce dimanche à Luanda, en Angola. Le résultat de cette rencontre cruciale indiquera qui finira à la 3e place. Une 3e place qui peut être qualificative pour le Mondial : le règlement stipule que les deux premiers du groupe E et du groupe F et le meilleur 3e de ces deux groupes s’envoleront pour la Chine.

Groupe F : le Sénégal, la République centrafricaine et la Côte d’Ivoire se disputent une seule place

Pas de rencontres dans cette poule ce week-end du 1-2 décembre 2018. Les derniers matches ont eu lieu mi-septembre, et ce groupe E ne rendra son verdict final que les 22-23-24 février 2019. Mais le Nigeria (18 points), fort de ses neuf victoires en neuf matches, est déjà assuré de finir à l’une des deux premières places, tandis que le Mali et le Rwanda sont déjà mathématiquement éliminés.

Les trois autres équipes, à savoir le Sénégal, la République centrafricaine et la Côte d’Ivoire sont encore dans le coup. Les Sénégalais sont les mieux placés avec leurs 16 points, contre 13 pour les deux autres nations. En février prochain, ces trois équipes se feront face pour le sprint final. En jeu : le ticket qualificatif restant, ou la 3e place, peut-être qualificative en fonction du nombre de points par rapport au 3e du groupe E.

Pays qualifiés : Tunisie et Angola (premier ou deuxième du groupe E), Nigeria (premier ou deuxième du groupe F)
Pays encore en course pour une place de premier, de deuxième ou de meilleur troisième : Sénégal (groupe F)
Pays encore en course pour une place de deuxième ou de meilleur troisième : République centrafricaine, Côte d'Ivoire (groupe F)
Pays encore en course pour une place de meilleur troisième : Egypte, Cameroun (groupe E)
Pays déjà éliminés : Maroc, Tchad (groupe E), Rwanda, Mali (groupe F)

Chronologie et chiffres clés