rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Sports Athlétisme Nigeria

Publié le • Modifié le

Athlétisme/Championnats d’Afrique: Fabrice Zango en or au triple saut

media
Le Burkinabè Fabrice Zango, le 1er juillet 2017 à Paris. Thomas Samson / AFP

Pour cette quatrième journée des Championnats d’Afrique d’athlétisme ce samedi 4 août à Asaba au Nigeria, le Burkinabè Fabrice Zango, champion d'Afrique universitaire, a débloqué le compteur de médailles de son pays en remportant l’or sur le triple saut.


Fabrice Zango a signé une très belle médaille d’or pour le Burkina Faso en triple saut (17m11). Il avait remporté le titre lors des Jeux de la francophonie à Abidjan en 2016 et avait été vice-champion d’Afrique en 2016, sans compter son titre de Champion d’Afrique universitaire. Le natif de Ouagadougou avait explosé le record d’Afrique du triple saut en intérieur, vieux de 36 ans, avec un bond à 17 mètres 23, en janvier dernier.

« Je suis heureux d’avoir passé les 17  mètres pour la première fois de la saison. Je voulais prouver que j’étais le favori. Je suis fier de faire rayonner l’athlétisme du Burkina. Merci à toutes les personnes qui m’ont soutenu et à ma famille. J’espère sauter encore plus loin pour le rayonnement du Burkina ! », a déclaré Fabrice Zongo au micro de RFI. Le Sud-Africain Godfrey Mokoena et l'Algérien Yasser Teriki complètent le podium.

Les Egyptiens rois du marteau

Ce sont carrément trois Egyptiens qui sont montés sur le podium de l’épreuve du marteau : Mostafa Elgamel (73.50m), Islam Mohamed (70.32m) et Hassan Abdelgawad (69.90m).

Sur le 800 mètres, la Marocaine Akkoui, la Sud-Africaine Caster Semenya et la Burundaise Francine Niyonsaba sacrée championne du monde en salle à Portland en 2016 se sont qualifiées pour la finale qui aura lieu ce dimanche. Caster Semenya, championne olympique et championne du monde du 800m, qui a déjà remporté le 400m sur cette édition, reste une des favorites de l’épreuve.

En ce qui concerne le 400m haies, la Marocaine Lamiae Lhabz sera au départ de la finale. La Malgache Olga Razanamalala y sera aussi après avoir pris la troisième place de la deuxième série.

Marie-Josée Ta Lou en finale du 200m

Le Kenyan Elijah Motonei Manangoi, qui avait remporté l'épreuve du 1 500m lors des Championnats du monde de Londres, s’est qualifié pour la finale avec un temps de 3 min 48 s 59. Son record personnel est de 3 min 28 s 80 établie à Monaco en juillet 2017. Son compatriote Timothy Cheruiyot prendra aussi le départ de la finale.

L’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou qui a remporté son premier titre de championne d’Afrique du 100 mètres, le 2 août, s’est imposé dans sa série lors des demies du 200m (23.34). La Gambienne Gina Bass sera aussi de la partie (23.65) tout comme la Camerounaise Bevina Abessolo (23.78).

Le Malien Fodé Sissoko, le Zambien Siame Sydney et le Camerounais Emmanuel Eseme seront eux au départ du 200m masculin.

Et c'est une nouvelle médaille d’or pour l’Afrique du Sud. Antonio Alkana s’est imposé sur le 110m haies devant le Nigérian Abejoye Oyeniyi et l'athlète du Liberia Wellington Zaza.

La Tunisie est à l’honneur avec deux médailles en saut à la perche. Mohamed Amine Romdhana a remporté l’or (5m20) et Mejdi Chahata le bronze (5m10).

Kelechi Nwanaga, athlète nigériane, s’est parée d’or dans l’épreuve du lancer du javelot.

L'AlgérienLarbi Bourrada a été sacré pour la quatrième fois champion d'Afrique du décathlon. Cinquième des JO de Rio, il a devancé le Sud-Africain Pretorius Fredriech et le Nigérian Samuel Osadolor.

En fin d'après-midi, la Kenyane Stacey Ndiwa a remporté le 10 000m (31':30'':98) devant sa compatriote Alice Aprot.

Chronologie et chiffres clés