rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Coupe du monde 2018 Matches Coupe du monde 2018 Belgique

Publié le • Modifié le

Mondial 2018: Roberto Martinez, le guide suprême de la Belgique

media
Roberto Martinez, lors de Belgique-Panama (3-0), le 18 juin 2018. REUTERS/Hannah McKay

Le coup d’envoi des quarts de finale de la Coupe du monde approche. L’une des affiches les plus alléchantes opposera la Belgique au Brésil à Kazan. Des Diables rouges revenus de très loin, car menés 2-0 face au Japon en huitièmes à 20 minutes de la fin. Ils sont parvenus à renverser la vapeur et à l’emporter 3-2 au terme d’un match magnifique et surtout grâce au coaching de leur sélectionneur, Roberto Martinez.


Remercier l’entraîneur après une rencontre ? A Rostov, lundi dernier lors de Belgique-Japon (3-2), ce fut un reflexe pour Nacer Chadli, l’homme qui a donné la victoire aux Diables Rouges dans les tout derniers instants de la rencontre. Sorti du banc quand les choses se sont compliquées, il a été déterminant tout comme Marouane Fellaini, auteur du but de l’égalisation.

Roberto Martinez, leur sélectionneur, a de nouveau marqué des points. Son coaching a permis à la génération dorée belge de s’offrir enfin un match référence et d’éviter un nouveau fiasco. La défaite, le jeune technicien de 44 ans ne l’a pratiquement jamais connue sur le banc des Diables rouges.

Son bilan pour l’instant : 18 succès en 24 matchs et un seul revers face à l’Espagne en septembre 2016 (2-0) à l’occasion de ses débuts. L’Espagne, son pays natal. Mais le footballeur et l’entraîneur Martinez se sont construits en Angleterre.

Contingent « anglais »…

C’est à Swansea puis à Wigan qu’il établit sa réputation de manager. A la clé : une prestigieuse Coupe d’Angleterre en 2013 avant de prendre les rênes d’Everton, l’autre club de Liverpool, pendant trois saisons.

L’Angleterre, ça tombe bien : 12 Diables rouges sur les 23 présents en Russie évoluent en Premier League. Le tacticien ambitieux fait pratiquer à ses talentueux joueurs un football offensif. Avec déjà 12 buts, les coéquipiers d’Eden Hazard possèdent la meilleure attaque de cette Coupe du monde.

Mais tout n’est pas parfait et certains choix de Martinez continuent d’interroger comme contre le Japon où son équipe a paru manquer d’inspiration, à l’image du chef d’orchestre Kevin de Bruyne. La défense à trois s’est montrée très fragile face au Japon et certains éléments semblent évoluer contre-nature comme Ferreira Carrasco perdu sur son côté gauche.

A l'heure de faire face au Brésil, Martinez serait bien inspiré de trouver la clé pour se qualifier en demi-finale de Coupe du monde pour la première fois depuis 1986.

 

COUPE DU MONDE 2018

QUARTS DE FINALE

Q1 : FRANCE – URUGUAY ► Vendredi 6 juillet à 14h à Nijni Novgorod
Q2 : BRESIL – BELGIQUE ► Vendredi 6 juillet à 18h à Kazan
Q3 : SUEDE – ANGLETERRE ► Samedi 7 juillet à 14h à Samara
Q4 : RUSSIE – CROATIE ► Samedi 7 juillet à 18h à Sotchi

DEMI-FINALES

D1 : VAINQUEUR Q1 – VAINQUEUR Q2 ► Mardi 10 juillet à 18h à Saint-Pétersbourg
D2 : VAINQUEUR Q3 – VAINQUEUR Q4 ► Mercredi 11 juillet à 18h à Moscou

MATCH POUR LA 3 PLACE

PERDANT D1 – PERDANT D2 ► Samedi 14 juillet à 14h à Saint-Pétersbourg

FINALE

VAINQUEUR D1 – VAINQUEUR D2 ► Dimanche 15 juillet à 15h à Moscou

Chronologie et chiffres clés