rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Sports Tennis Espagne Autriche Etats-Unis Roumanie

Publié le • Modifié le

Roland-Garros: le patron Nadal a rendez-vous avec Thiem en finale

media
Rafael Nadal n'a laissé aucune chance à Juan Martin Del Potro en demi-finale de Roland-Garros, le 8 juin 2018. Pierre-René Worms/RFI

Après la victoire autoritaire de Dominic Thiem face à la surprise Marco Cecchinato (7-5, 7-6 [10], 6-1), Rafael Nadal s'est imposé dans l'autre demi-finale du tournoi sur terre battue ce vendredi 8 juin face à Juan Martin Del Potro (6-4, 6-1, 6-2). L'Espagnol visera un onzième sacre à Paris dimanche face à l'Autrichien.


La logique a été respectée ce vendredi 8 juin lors des demi-finales de ce Roland-Garros 2018. Tellement respectée que ces deux affiches ont manqué un peu de suspense peut-être. En début d'après-midi, Dominic Thiem et l'incroyable "lucky loser" Marco Cecchinato ont ouvert le bal. Et l'Autrichien a fait ce qu'il fallait pour ne pas subir le même sort que David Goffin et Novak Djokovic face au surprenant Italien.

Thiem élimine la surprise Cecchinato

A 24 ans, Thiem est allé chercher sa place en finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Ces deux dernières années, il avait été stoppé en demies, par Djokovic en 2016, et par Nadal l'an dernier. Cette fois, Cecchinato n'a pu contrarier ses plans.

L'invité-surprise a cédé le premier set au n°8 mondial. La seconde manche, par contre, a été très accrochée. Les deux hommes ont dû aller jusqu'au tie-break pour se départager. Et Dominic Thiem a dû s'accrocher pour revenir sur Marco Cecchinato, qui a raté trois balles de set, et finalement prendre le dessus. Le troisième set n'a ensuite été qu'une formalité pour l'Autrichien.

La belle aventure du Sicilien s'arrête donc là. C'est bien Dominic Thiem qui se présentera en finale dimanche sur la terre battue parisienne. Et, comme une évidence, c'est Rafael Nadal qui se dressera face à lui.

L'Autrichien Dominic Thiem s'est qualifié pour la première fois pour la finale du tournoi de Roland-Garros. Pierre-René Worms/RFI

Nadal trop fort pour Del Potro

On s'attendait à une demie plus accrochée entre l'Espagnol et Juan Martin Del Potro. L'Argentin est l'un des rares à avoir régulièrement bousculé le « Big Four » (quator composé de Rafael Nadal, Roger Federer, Novak Djokovic et Andry Murray) qui a régné sur le tennis masculin pendant des années. Sans ses blessures récurrentes, le géant sud-américain (1,98m) aurait même pu faire une carrière plus brillante.

Toujours est-il que la forme affichée par Del Potro depuis quelques temps laissait présager un duel épique face à Nadal. Le premier set a été à la hauteur des espérances entre deux joueurs pratiquant un tennis agréable à suivre et offensif. Dans cette manche, Nadal a été le plus fort dans les moments décisifs. Le n°1 mondial n'a pas tremblé quand il a eu l'occasion d'empocher le premier set.

Malheureusement, la perte de la première manche et la fraîcheur physique de son adversaire ont eu raison de Juan Martin Del Potro. Incapable de suivre le rythme de l'Espagnol, l'Argentin n'a plus vu le jour. Les deux sets suivants ont été rapidement expédiés par un Nadal intraitable.

Rafael Nadal a été impérial pour sortir Juan Martin Del Potro et s'ouvrir les portes d'une finale à Roland-Garros pour la onzième fois. Pierre-René Worms/RFI

Thiem a les moyens de troubler Nadal, Halep veut enfin un titre

Jamais battu en finale à Roland-Garros, celui qu'on surnomme « Le Taureau de Manacor » visera un onzième sacre dimanche. Mais Dominic Thiem a de sérieux arguments à lui opposer. Ces deux dernières saisons, l'Autrichien est le seul à avoir battu le maître de la terre battue. La dernière fois, c'était il y a un mois, lors des quarts de finale du tournoi de Madrid. A l'heure actuelle, Thiem est sans doute le plus sérieux rival de Nadal sur ocre. La finale de dimanche promet beaucoup.

Dans le tableau féminin, la finale samedi opposera la n°1 mondiale Simona Halep à Sloane Stephens (n°10 mondiale). A 26 ans, la Roumaine espère enfin accrocher un Grand Chelem à son palmarès. Elle s'est déjà hissée trois fois en finale, dont deux à Roland-Garros, mais a toujours été battue. L'an dernier, Halep s'était inclinée à la surprise générale contre la Lettone Jelena Ostapenko. Stephens, 25 ans, jouera sa première finale à Paris. L'an dernier, l'Américaine l'avait emporté à l'US Open. Elle a l'occasion de remporter un deuxième tournoi du Grand Chelem.

Chronologie et chiffres clés