rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Jeux africains 2019 Maroc Sports

Publié le • Modifié le

Sports: vers des Jeux Africains 2019 au Maroc à Casablanca ?

media
Le boxeur casablancais Mohammed Rabii lors des Jeux olympiques 2016. Yuri CORTEZ / AFP

Les Jeux Africains 2019 pourraient avoir lieu à Casablanca, a indiqué à rfi.fr le président par intérim de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA). Le Maroc, qui n’a plus disputé cet événement multisports depuis 1973 pour des raisons diplomatiques, remplacerait alors la Guinée équatoriale qui a récemment confirmé son désistement.


Des Jeux Africains 2019 à Casablanca ? C’est désormais plus qu’une éventualité. L’intérêt du Maroc pour ces « Jeux olympiques de l’Afrique » avait été confirmé à rfi.fr par le ministre des Sports, Rachid Talbi El Alami, le 22 février 2018. Depuis, les discussions se sont poursuivies avec l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA).

« On est en pourparlers avec le Maroc, a indiqué Mustapha Berraf, président par intérim de l’ACNOA. Ce n’est pas encore finalisé. On a des discussions. On doit avoir une réunion incessamment pour finaliser l’opération, éventuellement ».

L'Union des confédérations sportives africaines (UCSA) a pris les devants en annonçant à ses membres que Casablanca abriterait les « 2019 African Games ». Mais aucun acte officiel n’a été signé. L’affaire pourrait en revanche être entendue d’ici trois mois. Ce serait juste une question de timing. La réunion potentiellement décisive pour les Jeux Africains 2019 a en effet été reportée. Car, pour l’heure, les Marocains sont accaparés par un bien plus gros enjeu : battre le trio Etats-Unis – Canada – Mexique lors de la désignation du/des pays hôte(s) pour la Coupe du monde 2026 de football, le 13 juin 2018 à Moscou.

La Côte d’Ivoire également intéressée

La Côte d’Ivoire, qui avait aussi évoqué son intérêt sur RFI, a bel et bien déposé une candidature pour les JA2019, selon Moustapha Berraf, qui n’a pas précisé le nom du troisième pays en lice. « Eventuellement, si ça n’aboutit pas avec le Maroc, il y aura une ouverture vers les autres candidatures », précise-t-il.

Mais on n’en ira peut-être pas jusque-là. Le Maroc, outre sa supériorité financière et ses infrastructures sportives, s’est lancé dans la danse il y a plusieurs mois. Le Royaume chérifien a fait part de son intérêt pour les Jeux Africains 2019 (JA2019) à l’Union Africaine (UA), et ce avant que l’UA ne cède la gestion des JA2019 à l’ACNOA.

Le Maroc n’a plus disputé les Jeux Africains depuis 1973 à cause notamment d’un différend avec l’Union africaine concernant le Sahara occidental. Et il n’a jamais accueilli cet événement multisports quadriennal.

Ces Jeux Africains 2019 devaient avoir lieu en Guinée équatoriale. Mais le ministre des Sports équato-guinéen a récemment confirmé à RFI le désistement de son pays, malgré le fait que cette 12e édition puisse être qualificative pour les Jeux olympiques 2020 de Tokyo.

Chronologie et chiffres clés