rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Bande de Gaza: Israël frappe vingt-cinq objectifs en riposte à des tirs de projectiles (armée)

Sports Football Ligue des champions UEFA

Publié le • Modifié le

Ligue des champions: Manchester United veut confirmer sa bonne forme

media
José Mourinho et Marcus Rashford lors de la rencontre face à Liverpool, le 10 mars 2018. Reuters/Jason Cairnduff

Après avoir battu Liverpool le 10 mars en Premier League pour la course à la deuxième place du podium, Manchester United va tenter de surfer sur la vague du succès. Cette fois en Ligue des champions face à Séville pour s’offrir un quart de finale que les Red Devils n’ont plus atteint depuis la saison 2013-2014.


Manchester United va devoir faire mieux que son match aller face à Séville. Mais depuis le nul vierge de l'aller en Andalousie, MU a retrouvé de la solidité, avec trois victoires de rang en championnat, dont deux contre des grosses cylindrées comme Chelsea et Liverpool.

Revenir dans la cour des grands en Europe

C’est justement lors du match face à ce dernier que les hommes de José Mourinho ont prouvé que l’on pouvait encore compter sur eux pour faire trembler les équipes adverses. Robuste : Manchester United, grâce à deux éclairs de Marcus Rashford, a battu un impuissant Liverpool (2-1), samedi dernier à Old Trafford, dans le choc de la 30e journée de Premier League. Mourinho est sorti du match rassuré. Distancés par l'intouchable Manchester City, Manchester United (2e) et Liverpool (3e) sont à la lutte pour la deuxième place en Premier League. Son équipe, qui avait déjà remonté deux buts contre Crystal Palace (3-2) a encore prouvé qu'elle pouvait tenir, validant ainsi son approche défensive de la rencontre.

« On a trois matches qui nous attendent : Liverpool, Séville et Brighton, l'opposition contre Liverpool est la plus importante, car c'est la prochaine affiche », expliquait José Mourinho en conférence de presse avant la réception des Reds.

Les Red Devils, vainqueur de la Ligue Europa la saison dernière, doivent désormais de revenir dans la cour des grands en Europe. Le club anglais n'a plus atteint les quarts de la Ligue des champions depuis 2013-2014 sous la direction de David Moyes.

Paul Pogba incertain

MU, doit absolument gagner pour s'éviter une séance de tirs au but en cas de nouveau 0-0 ou une élimination qui ternirait l'image de José Mourinho. Le Français Paul Pogba, touché vendredi 9 mars et laissé de côté lors de la victoire contre Liverpool, était à nouveau absent lundi à l'entraînement. José Mourinho avait dit « ne pas savoir » si le joueur serait disponible contre le club andalou. Mourinho a déclaré aux médias britanniques vouloir discuter avec l'international français, pour savoir s'il serait apte à jouer contre Séville. Paul Pogba était censé faire scintiller Manchester United cette saison. Pogba était titulaire lors des deux dernières victoires en championnat, contre Chelsea (2-1) puis Crystal Palace (3-2), avant de manquer le succès contre Liverpool.

Dans l’autre rencontre du jour, l'AS Rome aura la tâche un peu plus ardue que pour MU, puisqu'elle doit renverser la vapeur après un revers 2-1 en Ukraine face au Shakhtar Donetsk. Il faut que Rome s'impose par deux buts d'écart pour être sûre de retrouver les quarts de C1 au bout d'une décennie d'absence à ce stade de la compétition.

L'unique fois où le Shakhtar Donetsk avait atteint les quarts, en 2011, c'était en éliminant en 8e la Roma…


Programme des 8es de finale retour :

Mardi 13 mars :
Manchester United (ANG) - Séville FC (ESP) (aller: 0-0)
AS Rome (ITA) - Shakhtar Donetsk (UKR) (aller: 1- 2)

Mercredi 14 mars :
Besiktas (TUR) - Bayern Munich (GER) (aller 0-5)
Barcelone (ESP) - Chelsea (ANG) (aller 1-1)