rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Kenya: au moins quatre personnes tuées dans un bidonville de Nairobi (police)
  • Inde: malgré le brouillard de pollution, le semi-marathon de Delhi a bien eu lieu
  • Zimbabwe: la ligue des jeunes de la Zanu-PF appelle Robert Mugabe à démissionner

Sports Cyclisme Tour de France 2017

Publié le • Modifié le

Tour de France: Matthews vainqueur à Rodez, Froome reprend le leadership

media
L'Australien Michael Matthews remporte la 14e étape du Tour de France 2017 entre Blaganc et Rodez. L'Italien Fabio Aru perd le Maillot Jaune, le Britannique Chris Froome le récupère. BENOIT TESSIER / REUTERS

Michael Matthews a remporté la 14e étape de l’édition 2017 entre Blagnac et Rodez. Annoncé en favori ce samedi, l’Australien de Sunweb a tenu son rang. La surprise vient de Fabio Aru : l’Italien, mal à l’aise dans la dernière difficulté, cède son Maillot Jaune. Chris Froome reprend la tête du classement général.


Ce Tour de France, qu’on croyait presque écrit d’avance il y a quelques jours tant il manquait de surprises, gagne en intérêt étape après étape ! La sortie du jour en Occitanie entre Blagnac et Rodez (181,5 kilomètres) avait aussi son scénario à lui. Après les coups d’éclats des Français Romain Bardet (AG2R) et Warren Barguil (Sunweb) lors des deux dernières étapes, celle de ce samedi a couronné un Australien.

Aru craque et cède le Maillot Jaune

Le parcours vallonné de cette 14e étape était fait pour les puncheurs. Aujourd’hui, le favori désigné était Michael Matthews. Et l’Australien de l’équipe Sunweb a su répondre présent. Il s’est offert une seconde victoire dans la Grande Boucle après celle glanée il y a un an. Dans les 500 derniers mètres, le coureur cycliste de 26 ans était à la lutte avec Greg van Avermaert (BMC) et Edvald Boasson Hagen (Dimension Data). Son succès ne souffre d’aucune contestation.

Et la surprise alors ? Elle vient de Fabio Aru (Astana). Le Maillot Jaune a connu un jour sans, comme son prédécesseur Christopher Froome il y a deux jours. L’Italien a coincé dans la dernière difficulté du jour, au pied de la rampe finale de 570 mètres à 9,6%. Aru n’a pu répondre efficacement au rythme imposé devant lui. Et il le paye cher au classement général.

Quatre hommes en 29 secondes, le suspense demeure

Chris Froome, 7e de l’étape, a refait son retard sur Fabio Aru et dépossède ce dernier de la tenue de leader au classement général. Le Britannique ne cachait pas son étonnement après la course. A noter tout de même qu’Aru n’a pu compter sur le soutien de son équipe Astana. Froome, lui, s’appuie toujours sur l’organisation chirurgicale de ses coéquipiers de Sky.

Au classement, Christopher Froome est en tête avec 19 secondes d’avance sur Fabio Aru et 23 sur le Français Romain Bardet, discret aujourd’hui mais toujours en embuscade. Le Colombien Rigoberto Uran (Cannondale) est 4e à 29 secondes. Discret, visiblement marqué par sa défaillance, Aru s’est fait discret dans les allées de Rodez. Le combat continue et demeure indécis, à huit jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées.