rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie: vote mardi 24 octobre du Conseil de sécurité sur l'enquête sur les armes chimiques (diplomates)
  • Niger: l'armée américaine poursuivra ses opérations malgré l'embuscade (Pentagone)
  • Accord de l'UE sur une réforme du travail détaché (Commission européenne)
  • Prix Fifa: Cristiano Ronaldo sacré meilleur joueur de football de l'année 2017
  • Prix Fifa: Zinédine Zidane sacré meilleur entraîneur de football de l'année 2017

Jeux africains 2019 JO 2020 Sports Cameroun

Publié le • Modifié le

Présidence de l’Acnoa: le Camerounais Kalkaba Malboum disqualifié

media
Le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum. TONY KARUMBA / AFP

Hamad Kalkaba Malboum ne pourra plus être candidat à la présidence de l’Association des comités nationaux olympiques d'Afrique (Acnoa) dont l’élection a lieu mercredi 10 mai à Djibouti. La candidature du Camerounais a été disqualifiée par le comité exécutif de l’Acnoa parce que Kalkaba aurait utilisé l’aide et les ressources du gouvernement camerounais pour mener sa campagne.


C’est lors d’une réunion d’urgence du Comité exécutif tenue lundi 8 mai à Djibouti que la décision de disqualifier Hamad Kalkaba Malboum pour des raisons éthiques a été prise. On reprocherait à l’actuel président de la Confédération africaine d’athlétisme, la mise à disposition par le gouvernement camerounais des fonds pour le financement de sa campagne et le lobbying mené par le Cameroun auprès des autres Etats membres pour le soutien de sa candidature. Des faits qui constituent une violation du Code éthique de l’organisation.

Suspendu de toutes activités au sein du mouvement olympique en Afrique

Pour l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa), l’implication du Cameroun dans cette campagne est une ingérence et a eu pour effet de créer des conflits entre des comités olympiques des pays contactés et leurs ministères des Sports. C’est fort de cela que la candidature de M. Kalkaba Malboum a été disqualifiée pour l’élection de ce mercredi 9 mai à Djibouti. Le Camerounais est également suspendu de toutes les activités au sein du mouvement olympique en Afrique le temps de finir les investigations.

En compétition avec l’Intendant-Général ivoirien Lassana Palenfo (76 ans) qui l’avait déjà battu en 2005, Kalkaba Malboum, 66 ans et président du comité olympique camerounais, ambitionnait « d’améliorer l’image et l’influence de la jeunesse africaine sur la scène mondiale à travers les performances sportives ».

Chronologie et chiffres clés