rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Sports Cyclisme

Publié le • Modifié le

Liège-Bastogne-Liège: l’inoxydable Alejandro Valverde

media
Alejandro Valverde très en vue cette saison. PHILIPPE LOPEZ / AFP

Vainqueur de la Flèche Wallonne pour la quatrième année de suite, l'Espagnol Alejandro Valverde, toujours dominateur à presque 37 ans, sera l'un des favoris de Liège-Bastogne-Liège dimanche 23 avril. L’Espagnol est plus motivé que jamais.


A 36 ans, Alejandro Valverde n’en finit plus d’étonner. Mercredi dernier, il a remporté pour la cinquième fois, la Flèche Wallonne (la quatrième de suite), où il a été encore impérial dans le mur de Huy. Le coureur de la formation Movistar détient désormais le record du grand Eddy Merckx avec huit victoires dans les deux classiques wallonnes (Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège). « Je vais peut-être attendre la retraite de Valverde ! » a ironisé l'Irlandais Daniel Martin, 2e de la Flèche Wallonne.

« El Imbatable » peut s'imposer toute l'année

Malgré un ennui de santé en début de saison qui l’a empêché de prendre part à Paris-Nice, Valverde affiche un palmarès 2017 exceptionnel avec le Tour de Murcie, le Tour d’Andalousie, le Tour de Catalogne et le Tour du Pays basque. Et comme chaque année, il devrait être présent une grande partie de la saison. « El Imbatable » pourrait même s’imposer une troisième fois lors de la Classique de Saint-Sébastien en août prochain où lors du Tour de Lombardie en octobre. Sur la Classique des Feuilles mortes, il a passé la ligne en deuxième position à deux reprises (2013 et 2014).

Dimanche, il sera l’homme à battre lors de Liège-Bastogne-Liège qu’il a déjà vaincu en 2006, 2008 et 2015. Avec une quatrième victoire, il pourrait rejoindre Moreno Argentin, surnommé « Il Maestro ». Fort dans les côtes, rapide au sprint, il possède une panoplie qui lui permet de s'adapter aux différentes configurations tactiques. « Dans la Flèche Wallonne, on peut contrôler plus facilement. A Liège, le danger, tactiquement, peut venir de partout. Il faut avoir de la réussite », prévient tout de même Valverde.

Mais comment Alejandro Valverde fait pour avoir encore cette rage de vaincre après une carrière aussi longue ? « Il est polyvalent. Il est bon sur les courses à étapes et explosif sur les classiques, c’est très atypique », commente pour RFI l’ancien champion de France Christophe Moreau qui a côtoyé le coureur espagnol en 2010 dans l’équipe Caisse d’Epargne. Pour Christophe Moreau, sa longévité s’explique aussi par des aptitudes physiques exceptionnelles, « en dehors de la norme ».

« Depuis un an ou deux, je cours pour le plaisir. L’envie de gagner est toujours très présente, bien sûr. C’est mon moteur. Mais je n’ai plus la hantise de mal faire. Du coup, je suis plus relax », avouait récemment Alejandro Valverde.

Un retour tonitruand après deux ans de suspension

Pourtant, le coureur de Murcie a dû se défaire de ses histoires de dopage. Le 31 mai 2010, le Tribunal arbitral du sport le suspend pour deux ans dans l'affaire Puerto. Il fait son retour en 2012 sous le maillot de la Movistar et remporte une étape sur le Tour de France de la même année. Ce qui n’empêche pas Valverde d’être respecté dans le peloton, car « il est très élégant envers les autres », selon Christophe Moreau. « Cette affaire l’a terni, l’a blessé. Mais il aime le vélo avant tout. On n’efface pas cela comme cela. Ça a été un coup dur pour lui mais il a continué à travailler », dit Moreau.

Jusqu’où ira Alejandro Valverde ? « Il peut aisément aller jusqu’à 40 ans. Comme Davide Rebellin (toujours en activité à 45 ans et vainqueur de 7 classiques, ndlr), le vélo c’est la moitié de sa vie », lance Christophe Moreau qui le compare à un « Eddy Merckx des temps modernes ».

La supériorité manifeste d’Alejandro Valverde lors de la Flèche Wallonne laisse entrevoir une nouvelle grande saison pour le lieutenant de luxe du Colombien Nairo Quintana sur le Tour de France.