rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Football Ligue des champions UEFA Sports

Publié le • Modifié le

Foot: Leicester peut sauver sa saison grâce à la Ligue des champions

media
L'attaquant de Leicester, Jamie Vardy. Reuters / Sergio Perez

Leicester peut sauver sa saison s’il se qualifie pour les demi-finales de la coupe d’Europe de football (Ligue des champions), ce 18 avril 2017, à l’issue du quart de finale retour face à l’Atletico Madrid (défaite 1-0 à l’aller). Les champions d’Angleterre réalisent en effet un parcours décevant en Premier League mais brillent en Ligue des champions.


La magie va-t-elle opérer une ultime fois, ce 17 avril 2017 au King Power Stadium, le stade du club de football de Leicester City FC (LCFC) ? Le LCFC va y disputer pour la première fois le quart de finale d’une coupe d’Europe. Les « Foxes » vont y défier l’Atletico Madrid, vainqueur du match aller 1-0.

Ce quart de finale retour de Ligue des champions UEFA devrait donc être une fête. Il prend pourtant plutôt des allures de planche de salut. Cette équipe a en effet fait naître trop d’espoirs la saison passée, pour ne pas décevoir cette année.

Un champion largué en championnat…

Champion d’Angleterre-surprise le 2 mai 2016, Leicester est loin d’avoir confirmé depuis. Les Leicesterians sont actuellement 12e au classement de la Premier League. Et ils sont plus proches des trois équipes susceptibles d’être reléguées en deuxième division que du trio de tête au classement (Chelsea, Tottenham et Liverpool). Les résultats sont si décevants en championnat que les dirigeants ont décidé, le 23 février 2017, de virer l’entraîneur qui avait remporté le titre.

L’Italien Claudio Ranieri n’a certes pas trouvé la solution qui aurait permis au LCFC de continuer à enchanter l’Europe. Mais la faute incombe surtout aux joueurs-vedettes de Leicester, l’Algérien Ryad Mahrez et l’Anglais Jamie Vardy en tête, moins brillants qu’en 2015-2016. Des « Foxes » qui n’ont en outre pas su remplacer le milieu de terrain Ngolo Kanté, transféré à Chelsea l’été dernier.

…mais à la hauteur en Ligue des champions

Que ce soit sous la houlette de Ranieri ou de son successeur Craig Shakespeare, le LCFC a en revanche été à la hauteur en Ligue des champions. Son bilan : 5 victoires, 1 nul, 2 défaites, 10 buts marqués et 8 encaissés.

En huitième de finale, les Leicesterians ont éjecté le Séville FC grâce à une victoire 2-0 pleine de caractère, après une défaite 2-1 en Espagne. Bref, une configuration pas si éloignée du quart de finale face à l’Atletico.

De quoi conforter les espoirs du défenseur autrichien Christian Fuchs. « C’est un match spécial pour nous, a-t-il expliqué en conférence de presse, ce 17 avril 2017. Nous sommes le petit Leicester City. Disputer la Ligue des champions est déjà formidable et jouer les quarts de finale est fantastique. On n’y sera peut-être plus jamais. […] Mais là, c’est une journée […] où l’on va essayer de tout donner pour être vainqueurs ». Histoire que le sortilège se prolonge jusqu’en mai et les demi-finales de la Ligue des champions.