rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Xi Jinping va rencontrer Trump les 6 et 7 avril 2017 aux Etats-Unis (Chine)
  • Arrivée du chef de l'ONU en Irak pour examiner l'aide humanitaire
  • Présidentielle France: «Jamais les juges ne pourront démontrer que l'emploi de mon épouse était fictif» (François Fillon sur RTL)
  • Logement en France: fin de la trêve hivernale vendredi et reprise des expulsions pour des milliers de familles
  • Suspecté de participation à un trafic de drogue, un procureur mexicain a été arrêté à la frontière américaine à San Diego (autorités)
  • Etats-Unis: un juge fédéral de Hawaï va étendre le blocage du décret migratoire Trump

Sports Rugby France

Publié le • Modifié le

VI Nations: la France arrache une belle victoire contre le pays de Galles

media
Camille Lopez a été déterminant dans le succès décroché par la France contre le pays de Galles dans le tournoi des 6 Nations (20-18). Benoît Tessier/REUTERS

Au terme d’un match fou, le XV de France a terrassé la sélection galloise au Stade de France (20-18) pour son dernier match du tournoi des VI Nations 2017. Ce fut difficile et les nerfs ont été mis à rude épreuve, mais les Bleus de Guy Novès terminent sur une bonne note.


Les spectateurs venus au Stade de France ce samedi 18 mars pour le dernier match de la France dans le tournoi des 6 Nations 2017 en ont eu pour leur argent. Ils ont eu droit à du suspense et à un gros rab de jeu : le match s’est achevé au bout de 100 minutes au lieu des 80 réglementaires ! Et à la fin, ce sont les Bleus qui se sont imposés (20-18). Ils restaient sur cinq revers de suite face au XV du Poireau. Cette mauvaise série s’est arrêtée, et les hommes de Guy Novès y ont mis la manière.

La belle entame des Bleus

Après seulement 10 minutes, ce sont les Français qui font la course en tête. A la 7e minute, Camille Lopez tape un ballon en cloche parfait par-dessus la défense galloise. Gaël Fickou et Rémi Lamerat sont à la réception ; c’est ce dernier qui récupère et aplatit entre les poteaux, tout sourire, pour son premier essai du tournoi après plusieurs échecs. Lopez transforme, puis récidive sur pénalité à la 16e minute de jeu.

Mais à la 19e minute, Virimi Vakatawa écope d’un carton jaune et abandonne ses coéquipiers pour 10 minutes. La mécanique bleue se dérègle et Leigh Halfpenny, impeccable au pied, ramène le pays de Galles à un point des Bleus avant la pause (10-9). La prestation française est plutôt séduisante, notamment en attaque, mais le scénario n’est pas parfait.

Une fin de match irrespirable

Cette impression d’occasion manquée se confirme dans le deuxième acte. Les Bleus sont toujours offensifs, plus que leurs adversaires en tout cas, mais ils ne parviennent pas à concrétiser. Et de l’autre côté, le pays de Galles se veut efficace. Faute d’essai, c’est sur pénalité qu’ils font évoluer le score. Halfpenny, imperturbable, botte et reste à 100% de réussite. Grâce à son ouvreur, le XV du Poireau prend les commandes. Lopez lui répond une fois, mais un nouveau coup de pied gallois, à huit minutes de la fin présumée du match (voir plus bas !), permet aux visiteurs de mener de cinq points (13-18).

Les Bleus, à seulement un essai transformé de la victoire, jettent leurs dernières forces dans la bataille à la 79e minute. Débute alors un nouveau « match dans le match » incroyable entre la France, le pays de Galles et M. Wayne Barnes. On est à cinq mètres de la ligne d’essai dans le camp gallois. Le capitaine Guilhem Guirado et ses coéquipiers poussent et insistent pour inscrire l’essai de la gagne. Mais leurs adversaires tiennent bon et écroulent les mêlées, quitte à prendre un avertissement. Le chrono défile et M. Barnes continue d’accorder de nouvelles pénalités. Il refuse toujours de donner un essai de pénalité aux Français.

Chat terrasse le pays de Galles… à la 100e minute !

Les Bleus tentent de chaque côté mais le pays de Galles résiste. Dans l'axe, un mur se dresse. Sur les côtés, les Français sont toujours rattrapés. Mais M. Barnes fait encore durer le plaisir. Et après moult tentatives, le rideau rouge se fissure enfin. C'est Camille Chat, à force d'insister, qui parvient à transpercer la défense en force. On est bien au-delà des 80 minutes : le chronomètre affiche 99 minutes et 55 secondes quand M. Barnes accorde l’essai, dans une ambiance folle au Stade de France ! Les Bleus égalisent à 18-18… et Camille Lopez passe la transformation. La France s’impose (20-18) !

Les hommes de Guy Novès bouclent leur tournoi sur un bilan positif (trois victoires, deux défaites) pour la première fois depuis l’édition 2014. La France terminera à la deuxième place si l’Angleterre, déjà assurée du titre, bat l’Irlande dans le dernier match. Autrement, le XV tricolore prendra la troisième place.

Chronologie et chiffres clés