rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

JO 2024 Sports Hongrie

Publié le • Modifié le

Budapest va retirer sa candidature à l’organisation des JO 2024

media
Une affiche de promotion des JO 2024 à Budapest désormais obsolète... ATTILA KISBENEDEK / AFP

Budapest, capitale de la Hongrie, va officiellement retirer sa candidature à l’organisation des Jeux olympiques d’été 2024, ont annoncé les autorités locales ce 22 février 2017. Paris et Los Angeles sont désormais les deux seules villes en concurrence pour accueillir les JO 2024.


C’était dans l’air du temps depuis le 17 février et une annonce fracassante du maire de Budapest. Ça s’est confirmé ce 22 février 2017 : la capitale de la Hongrie ne sera finalement plus candidate à l’organisation des Jeux olympiques d’été 2024 (JO 2024).

« Budapest va officiellement demander à son conseil municipal de retirer la candidature de la Hongrie, en accord avec le gouvernement », a indiqué le maire Istvan Tarlos à l’agence de presse MTI, après discussion avec le Premier ministre du pays, Viktor Orban. « Je suis désolé de voir un rêve s'évanouir », regrette le patron du Comité olympique hongrois, Zsolt Borkai.

Une pétition anti-JO 2024 fatale

La semaine passée, Istvan Tarlos avait expliqué que, si une pétition contre les JO 2024 recueillait assez de signatures pour provoquer un référendum, il considérerait sérieusement un abandon. C’est chose faite avec plus de 260 000 paraphes.

Organisée par le mouvement Momentum, cette consultation populaire baptisée « Nolimpia » a ainsi mis fin aux ambitions hongroises d’organiser pour la première fois des Jeux olympiques, d’été et d’hiver confondus.

Momentum a mis en avant le coût prévisionnel des JO 2024 et les risques de corruption liés à l’accueil de cet événement. Des arguments qui ont fait mouche auprès d’une part importante de l’opinion publique.

Budapest jette l’éponge comme Hambourg et Rome

C’est donc un troisième forfait après le retrait de la candidature de Hambourg, en novembre 2015, et celui de Rome, en octobre 2016.

Désormais, seuls les deux favoris, Paris et Los Angeles, sont encore en lice pour la désignation de la ville-hôte des JO 2024. Une désignation prévue le 13 septembre 2017 à Lima, au Pérou, lors d’une réunion du Comité international olympique.