rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Agriculture et Pêche France Flore

Publié le • Modifié le

En Corse, les oléiculteurs s’inquiètent de l’apparition de la bactérie «tueuse»

media
Un olivier infecté par la bactérie «Xylella fastidiosa», transmis d'arbre en arbre par un insecte, dans la ville italienne d'Alessano, dans les Pouilles, le 20 avril 2018. VINCENZO PINTO / AFP

Elle s'appelle « Xylella fastidiosa », et c'est une bactérie fatale pour les oliviers : elle est considérée comme l'une des plus dangereuses pour les végétaux dans le monde. Cette bactérie a été détectée sur des espèces dans le sud-est de la France. En Corse, où la bactérie cause déjà des dégâts, les oléiculteurs s’inquiètent et demandent l'arrêt d’importations de ces arbres.


Les producteurs corses d’huile d’olive ont dénoncé lundi 9 septembre le manque de précaution des autorités françaises, après la détection de la bactérie sur deux oliviers à Antibes.

Selon Sandrine Marfisi, la présidente du Syndicat interprofessionnel des oléiculteurs de Corse (SIDOC), laXylella fastidiosa attaque d’ores et déjà les  oliviers. Elle avance que l’étendue de la maladie est sous-estimée, notamment parce qu’elle serait confondue à tort avec les effets de la sécheresse.

Pour cette responsable, la meilleure manière de stopper l’apparition de la bactérie serait de stopper toute importation de végétaux en Corse et de soutenir la production locale d’oliviers. Après des années de faible production et de récoltes calamiteuses, la profession souffre sur le continent. Elle reprend toutefois en Corse.

Depuis le début 2019, environ 10 000 oliviers ont été importés sur l'île dans le cadre d'une dérogation accordée par la préfecture, « alors même qu'une filière de production [y] existe », selon le Sidoc, qui fédère 123 producteurs d'huile.

En avril 2018, des oliviers ornant des ronds-points de routes territoriales de Corse avaient été testés positifs à la Xylella fastidiosa par l'Inra sur des prélèvements réalisés par le Sidoc. Cependant, ces tests avaient ensuite été contredits par d'autres analyses officielles menées par l'Anses.

Identifiée dans les Pouilles, sud de l'Italie, en 2013, la bactérie Xylella fastidiosa a été repérée sur des plantes ornementales en Corse en 2015, et la même année à Nice et Mandelieu-La Napoule (Alpes-Maritimes).

Pour la première fois, son apparition sur deux oliviers en France a été officiellement annoncée vendredi 6 septembre. Considérée comme l'une des plus dangereuses pour les végétaux à l'échelle mondiale, la bactérie est transmise par des insectes très communs, et s'attaque à plus de 200 espèces.

Chronologie et chiffres clés