rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Environnement Océans Faune Pollution

Publié le • Modifié le

Des microplastiques dans les entrailles de mini crustacés au fond des océans

media
Le Lepidepecreum longicornis, une espèce de crustacés amphipodes de la famille des Lysianasidae. © Hans Hillewaert / CC BY-SA 4.0

Plus de 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année et selon des estimations scientifiques, quelque 5 000 milliards de morceaux de plastique flottent à la surface des océans. Mais sous la force des courants, des vagues, ces plastiques se dégradent et se transforment en microparticules qui tombent au fond de la mer. Mais jusqu’à quelle profondeur la mer est-elle polluée ? Des chercheurs écossais ont publié ce mercredi 27 février le résultat de leur étude dans le Royal Society Open Science, et ça fait peur.


Il s’appelle Lysianasidae et pour la première fois des chercheurs ont découvert, en disséquant 90 spécimens de ce petit crustacé des grandes profondeurs, que 65 d’entre eux contenaient au moins une microparticule de nylon, polyéthylène, PVC ou autre matière plastique.

Ces minuscules crevettes ont été récoltées au fond des 6 plus profondes fosses océaniques de la ceinture pacifique. Dans la fosse des Nouvelles-Hébrides, à 7 000 mètres de profondeur, 50% des crustacés pêchés étaient contaminés, mais les captures effectuées dans la fosse des Mariannes, à près de 11 km de profondeur, ont révélé que 100% d’entre eux avaient ingéré du plastique.

Pour Alan Jamieson, chercheur à l’université d’Aberdeen en Ecosse et coauteur de l’article, le point essentiel est que l’on trouve systématiquement des microparticules de plastique dans tous les animaux de l’océan Pacifique.

On ne connait pas encore l’impact de cette contamination, mais le chercheur a déclaré à l’AFP que « c’est comme si vous avaliez une corde de polypropylène de 2 mètres et que vous espériez que ça n’ait pas d’impact sur votre santé ». 

Il est néanmoins probable que ces microplastiques se retrouvent dans l’ensemble de la chaîne alimentaire des abysses.

(Re) lire : Pollution marine: les ravages des déchets en plastique de l'homme

Lire l'article de la Royal Society open Open Science