rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Nouvelle-Zélande: la Première ministre Jacinda Ardern donne naissance à une petite fille
  • Bahreïn: acquittement du chef de l'opposition, accusé d'«intelligence» avec le Qatar (militants)
  • Fête de la musique: journée spéciale sur RFI avec la chanteuse Angélique Kidjo

Le blog de Priorité Santé Santé et Médecine

Publié le • Modifié le

Qu’est-ce que le gluten et l’intolérance au gluten ?

media
On retrouve le gluten notamment dans plusieurs céréales et notamment le blé pixabay

Chaque semaine, Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l'ONG Santé Diabète, présente sa chronique nutrition dans Priorité Santé. Cette semaine il aborde le sujet du gluten et de son intolérance. 


Qu'est-ce que le gluten ?

Le gluten est un ensemble formé par deux protéines : la gliadine et la gluténine. Il est important de bien savoir qu’on retrouve le gluten uniquement dans 4 céréales consommées fréquemment : le blé, le seigle, l’orge et l’avoine et dans 2 variétés de blé moins consommées : le kamut et l’épeautre. On le retrouve dans un grand nombre de produits fabriqués à partir du blé comme le pain, les pâtes ou le couscous mais aussi dans de nombreux biscuits contenant de l’orge ou de l’avoine. On le retrouve également dans de nombreux produits ultra transformés car il possède des propriétés qui vont jouer un rôle important dans la structure des produits de boulangerie et de pâtisserie.

Il y a aujourd’hui une importante controverse autour du gluten car il est responsable d’un important trouble de santé appelé l’intolérance au gluten.

 

Qu'est-ce que l’intolérance au gluten ?

Il faut d’abord bien différencier l’intolérance au gluten de la sensibilité au gluten.

L’intolérance au gluten est une maladie qui s’appelle scientifiquement la maladie coeliaque. Cette maladie est fréquente puisqu’elle touche presque une personne sur cent en Europe. C’est une réaction anormale du système immunitaire, après ingestion de gluten, qui va se retourner progressivement contre l’organisme en attaquant la paroi de l’intestin grêle. La maladie coeliaque est responsable d’importante carences en vitamines et minéraux.

On retrouve ensuite la sensibilité au gluten. C’est un phénomène de plus en plus présent. Dans ce cas, la paroi intestinale n’est pas affectée comme dans l’intolérance au gluten, mais supprimer le gluten peut soulager les symptômes.

 

Comment peut-on savoir si l’on est touché par une intolérance au gluten et quelles en sont les conséquences sur la santé ?

Elle peut se déclarer à n'importe quel âge. Chez l’enfant, la manifestation est assez brutale car elle entraîne des troubles intestinaux forts et par conséquent des problèmes d’absorption de nombreux nutriments qui s’accompagnent très rapidement d’une cassure nette de la courbe de croissance. En Afrique, on oublie souvent de rechercher la maladie cœliaque en cas de malnutrition chez l’enfant.

Chez l’adulte c’est plus compliqué car les symptômes peuvent être nombreux et diffus (des problèmes digestifs ou encore une fatigue importante). Il est très important de rappeler qu’il ne faut pas s’auto diagnostiquer une intolérance au gluten et s’imposer un régime drastique. En effet, ceci devient de plus en plus courant et peut aussi avoir des conséquences néfastes car ce régime très restrictif risque d’aboutir à une alimentation carencée. Il faut absolument, si l’on constate des troubles, consulter un médecin qui, à partir d’une consultation et d’analyses de laboratoire, pourra confirmer ou non la présence d’une intolérance au gluten.

 

Quels sont les conseils que nos auditeurs doivent retenir ?

Il faut d’abord apporter un conseil simple pour les parents. Ils doivent absolument éviter d’exposer leurs enfants avant l’âge de 6 mois à des farines ou des produits à base de gluten de blé, de seigle, d’orge ou d’avoine. Après 6 mois, il faudra introduire ces produits progressivement.

Ensuite, pour les personnes qui présentent une sensibilité forte ou une intolérance totale au gluten ils doivent adopter et maintenir une diététique sans consommation de produits contenant du gluten. Ceci est assez difficile en Europe ou aux États-Unis mais ceci est plus facile en Afrique ou en Amérique latine ou de nombreuses autres céréales comme le riz, le mil, le sorgho ou encore le fonio constituent la base alimentaire. Les personnes qui sont intolérantes au gluten doivent faire très attention aux étiquettes des produits et toujours choisir les produits portant la mention « sans gluten ».

Enfin, il faut bien savoir, que contrairement à une croyance répandue, une alimentation sans gluten ne fait pas maigrir.

 

Pour poursuivre les échanges sur cette chronique rendez-vous sur :

Le compte Twitter de Stéphane Besançon 

La page Facebook de l'ONG Santé Diabète