rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Tennis/Fed Cup: les Bleues sortent la Roumanie (3-2) et s'offrent une finale face à l'Australie
  • Nigeria: deux tués, dont un Britannique, dans une attaque armée au nord du pays, selon la police
  • Arabie saoudite: le groupe Etat islamique revendique une attaque contre un QG des services de sécurité
  • Ukraine: l'humoriste Volodymyr Zelenskiy élu président avec 73% des voix (sondage à la sortie des urnes)
  • Soudan: 7 millions d’euros saisis dans la résidence du président déchu Omar el-Béchir (chef Conseil militaire)

Espace

Publié le • Modifié le

Icare, la plus lointaine étoile jamais observée

media
Le téléscope spatial Hubble qui a permis l'observation d'Icare, ici attaché au bras robotisé de la navette Atlantis, en mai 2009. (Photo : Reuters)

Des scientifiques de l'université du Minnesota, aux Etats-Unis, ont découvert l'étoile la plus lointaine jamais observée, à 9,3 milliards d'années lumière de nous, soit 100 fois plus loin que les précédents records.


L'étoile repérée s'appelle officiellement MACS J1149+2223 Lensed Star-1. Mais on la surnomme Icare. Elle est ce qu'on appelle une super géante bleue. C'est une étoile si grande, si massive et si brillante que notre Soleil ferait office de veilleuse à ses côtés. Elle a été débusquée à 9,3 milliards d'années-lumières de la Terre, soit 93 000 milliards de milliards de kilomètres (soit encore 9.3*10^22). Une distance si grande que l'intensité de son éclat ne pouvait être détectée sans employer de moyens détournés.

Pour repérer Icare, il a donc fallu le télescope spatial Hubble et l'aide d'un phénomène physique appelé « lentille gravitationelle ». Il implique une flexion de la lumière par des amas très massifs de galaxies entre la source lumineuse et l'observateur. L'étoile apparaît ainsi plus brillante qu'elle ne l'est réélement, comme si elle avait été grossie par une lentille de télescope.

Pour l'astronome Patrick Kelly, de l'Université du Minnesota, auteur principal de la recherche publiée dans la revue Nature Astronomy, cette découverte va permettre d'étudier à quoi ressemblait l'univers « presque jusqu'aux premières étapes de l'univers et aux premières générations d'étoiles ». L'observation de cette étoile revient en effet à remonter le temps lorsque l'univers était encore « adolescent ». Le Big Bang qui lui a donné naissance s'est produit il y a 13,8 milliards d'années.

Officiellement elle s'appelle MACS J1149 + 2223 Lensed Star-1, maix ceux qui l'ont découverte l'appellent Icare. Il s'agit de l'étoile la plus lointaine jamais observée, située à 9,3 milliards année-lumières de la Terre. 3/04/2018. Courtesy NASA, ESA, and P. Kelly/University of Minnesota/Reuters