rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Mondial 2018: le Sénégal concède le match nul (2-2) face au Japon pour sa deuxième sortie dans le groupe H

Le blog de Priorité Santé Santé et Médecine

Publié le • Modifié le

Sport et ostéoporose

media
ostéoporose CC / Blausen.com staff

 

Caroline Paré : Dr Sène, vous nous avez souvent rappelé que l’exercice physique est bon pour nos os et que c’est un moyen efficace de réduire le risque d’ostéoporose. Toutefois, on imagine que certaines activités physiques sont plus recommandées que d’autres ? Pouvez-vous nous en dire plus ?


 

Dr Jean-Marc Sène, médecin du sport et médecin de l’équipe de France de judo :

Oui Caroline, en effet l'os est un tissu vivant qui est en reconstruction permanente. De l'os nouveau est construit pendant que l'os ancien est détruit. On parle de remodelage osseux. Ce renouvellement est essentiel pour que l'os reste solide.

 

Par le travail des muscles, l'activité physique sollicite et stimule les cellules osseuses et permet ainsi de fabriquer de l'os. Tout comme la pratique des sports, au cours desquels le poids du corps repose sur le sol. Retenons que la variété des contraintes mécaniques et donc des exercices est essentiel.

 

A l'inverse, l'arrêt de l'activité physique va, provoquer un appauvrissement de la structure des os.

 

Pour prévenir l'ostéoporose, il faut donc pratiquer une activité physique régulière au moins 30 minutes par jour et cela dès l’enfance et l’adolescence ! Ceci est également recommandé d’ailleurs chez les personnes souffrant déjà une ostéoporose.

 

 

Caroline Paré : quelles activités doit on privilégier ?

 

Dr Jean-Marc Sène :

Certains exercices ont un effet bénéfique direct sur l'os, tels la marche, le jogging, le fitness, la danse, l'entraînement musculaire, car ils nécessitent de porter le poids du corps et impliquent un impact au sol.

 

D'autres exercices, comme le tai-chi-chuan, améliorent l'équilibre. Ils permettent ainsi de prévenir les chutes, sources de fractures et de fragilisation des os.

 

La natation ne forme pas d'os, mais renforce les muscles autour des os, ce qui permet d'avoir un meilleur équilibre et d'éviter de tomber.

 

En cas d'antécédents de fracture des vertèbres ou si le dos est voûté, il est judicieux d'opter pour des activités améliorant la posture, comme le yoga.

 

Une pratique sportive multi-activités doit être encouragée dès l’enfance, et poursuivie tout au long de la vie afin maintenir le capital osseux optimisé.

En résumé on peut dire qu’une séance idéale d’activité physique pour lutter contre l’ostéoporose devrait contenir : un échauffement de 15 minutes, des exercices avec impacts au sol sur une période de 20 minutes, suivi d’une séance de stretching de 15 minutes et d’un retour au calme pendant 10 minutes.

 

Caroline Paré : quels types d'activités doivent éviter nos auditeurs pour la santé de leurs os ?

 

Dr Jean-Marc Sène :

Une surveillance médicale est nécessaire pour les jeunes sportifs de haut niveau, qui pratiquent un sport avec un volume d’entraînement élevé (>20 h par semaine) et surtout si une restriction alimentaire excessive est associée, 

 

Il est également déconseillé de pratiquer les activités qui peuvent faire tomber et provoquer des fractures comme le ski, l'équitation ou le VTT... Pour les sujets plus âgés, il est important de prévenir les risques de chute à domicile comme les sols glissants...

 

Enfin, Il convient d’éviter les activités physiques qui provoquent des contraintes trop importantes et répétés sur les os (comme soulever des poids trop lourds).

 

Et bien si vous suivi ces quelques conseils vous devriez pouvoir pratiquer une activité physique ou sportive bonne pour votre santé et vos os !