rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Le blog de Priorité Santé Santé et Médecine

Publié le • Modifié le

Quels sont les apports recommandés en Vitamine C ?

media
Un apport quotidien 75 mg de vitamine C est recommandé CC BY-SA 2.0

La chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l'ONG Santé Diabète à Bamako au Mali. Cette semaine, il nous parle de l'importance de la vitamine C. 


Caroline Paré : Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est la vitamine C ?

Stéphane Besançon : Pour commencer, il faut rappeler que les vitamines sont des micronutriments qui sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps et qui, dans la majorité des cas, ne sont pas synthétisées par l’organisme : c’est le cas de la vitamine C qui est appelée aussi acide ascorbique. L’apport en vitamines C par l’alimentation est donc indispensable. Si on n’apporte pas assez de vitamines C à l’organisme de manière chronique il va développer des carences qui se traduiront par le développement de symptômes plus ou moins graves suivant le niveau de la carence.

 

C.P. : A quoi sert la vitamine C dans notre organisme et où peut-on en trouver ?

S.B. : La vitamine C a 3 grands rôles dans notre organisme. En premier lieu, elle permet la synthèse du collagène. Ce rôle est très important car le collagène est une protéine qui constitue la matrice soutenant les dents, les os, les tendons ou encore notre peau. Ensuite, elle va participer à la formation des sels biliaires mais aussi à la formation de certaines hormones. Enfin, elle joue un rôle d’antioxydant permettant d’empêcher des substances nocives d’attaquer nos cellules.

On retrouve la vitamine C principalement dans les fruits et les légumes que l’on va consommer. Le poivron, la papaye, le chou, l’orange, les ananas ou encore le chou vert frisé sont par exemple de très bonnes sources de vitamine C. Si l’on adopte une alimentation équilibrée on va apporter facilement les 75 mg par jour de vitamine C nécessaires à notre organisme. De plus, une alimentation équilibrée va permettre que la vitamine C contenue dans les fruits et les légumes de notre alimentation aide l’absorption du fer peu disponible contenu dans les légumes, céréales ou légumineuses que l’on va consommer.

 

C.P. : Quels sont les risques de la carence en vitamine C ?

S.B. : La carence en vitamine C, appelé le Scorbut, est, aujourd’hui, de plus en plus rare mais peut arriver en cas d’alimentation très peu diversifiée avec une consommation très faible en fruits et en légumes. Le scorbut s’aggrave en fonction du niveau de la carence. Il commence par une fatigue importante, une perte d’appétit et des œdèmes aux membres. Ensuite, les muqueuses du nez et des gencives se mettent à saigner jusqu’au déchaussage des dents et des hémorragies pouvant toucher d’autres organes. Enfin, dans les stades ultimes les personnes touchées meurent d’épuisement ou de complications infectieuses.

 

C. P. : Quelles sont les recommandations que vous pouvez donner à nos auditeurs ?

S.B. : Il faut centrer son effort sur une alimentation équilibrée et diversifiée, respectant la recommandation de 5 portions de fruits et légumes par jour, qui permettra de couvrir largement les besoins de notre organisme en vitamine C. La vitamine C étant soluble dans l’eau, il faudra éviter de faire tremper ou cuire dans l’eau trop longtemps les aliments qui la contiennent afin qu’ils gardent une quantité intéressante de vitamine C à fournir à notre organisme quand on va les ingérer.

Enfin, je ne recommande pas la prise de compléments en Vitamine C qui sont très à la mode. Ils sont très à la mode car ils sont vendus par l’industrie avec l’appui de campagnes publicitaires très importantes. Ces campagnes ventent deux bienfaits : le retour en forme en cas de fatigue mais aussi une prévention et une aide à la guérison en cas de rhume. Malgré ces arguments publicitaires, aujourd’hui, toutes les études scientifiques montrent qu’une prise importante de vitamine C ne présente pas de bénéfices complémentaires pour notre santé et donc qu’une alimentation équilibrée reste suffisante pour apporter la vitamine C nécessaire à notre organisme.

 

Pour poursuivre les échanges sur cette chronique rendez-vous sur :

Le compte Twitter de Stéphane Besançon

La page officielle de l'ONG Santé Diabète