rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Union européenne Santé et Médecine Agriculture et Pêche Environnement

Publié le • Modifié le

UE: le sort du glyphosate va être tranché

media
Pulvérisation de pesticides dans un champ, à Bailleul, France. Photo datée de juin 2015. AFP/PHILIPPE HUGUEN

Le glyphosate sera à nouveau au cœur des débats, ce jeudi 9 novembre à Bruxelles. Les 28 Etats membres de l'Union Européenne étaient déjà appelés, en octobre, à décider de renouveler ou non l'autorisation de commercialisation de ce pesticide controversé. Mais aucun consensus n'avait été trouvé. Ce jeudi, les 28 devront voter une nouvelle proposition de la Commission européenne. La France a déjà annoncé sa position.


Il faut sortir du glyphosate d'ici trois ans, et « si la proposition est différente, on votera contre », a déclaré le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot. Ce scénario risque bel et bien de se produire. La Commission européenne proposera vraisemblablement une prolongation de la licence d'utilisation du glyphosate pour cinq ans. Une durée réduite par rapport aux dix ans proposés initialement.

Le sort du glyphosate est un sujet qui divise les esprits. Pour un grand nombre d'agriculteurs, cet herbicide est efficace et difficile à remplacer. Mais ces agriculteurs risquent de payer cette efficacité au prix de leur santé. Le glyphosate a été classé « cancérogène probable » par l'Organisation mondiale de la santé.

A Bruxelles, les lobbys des industriels d’un côté et les ONG écologistes de l’autre essaient de peser sur les débats. Mais il est urgent que les Etats membres de l'Union Européenne se mettent d'accord : la licence du glyphosate expire le 15 décembre.

Mobilisation contre le glyphosate à Bruxelles: des citoyens testent leur urine devant la Commission européenne 08/11/2017 - par Laxmi Lota Écouter