rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • La France doit être «totalement impeccable» sur le droit d'asile, «ce qui n'est pas le cas» (Pascal Brice, directeur de l'Ofpra au JDD)
  • Philippines: vingt-six morts dans des glissements de terrain après une tempête (autorités)
  • Pakistan: au moins cinq morts dans une attaque suicide contre une église, selon les autorités
  • Aéronautique: deuxième vol réussi pour le C919, moyen-courrier rival chinois d'Airbus et Boeing (CCTV)
  • Espace: une fusée «Soyouz» s'envole vers la station spatiale internationale (ISS) avec trois astronautes à bord

Le blog de Priorité Santé Santé et Médecine

Publié le • Modifié le

Petits problèmes de vulve

media
femme ©santedelafemme.ch

Dr Solano, vous êtes médecin sexologue et aujourd’hui, vous allez répondre à de petites questions que les femmes se posent sur leur intimité, sur leur vulve. Des questions pas toujours faciles à poser à son médecin. La question la plus fréquente, c’est : pourquoi j’ai des petites lèvres qui dépassent des grandes lèvres ?


Dr Catherine Soano : Et bien, quand une femme observe que ses petites lèvres dépassent, c’est parce que c’est une femme normale. En effet, on ne le dit pas souvent, mais au moment de la puberté il n’y a pas que les seins qui poussent. Les petites lèvres elles aussi grandissent. Et pour 8 femmes sur 10, à la fin de la puberté, elles dépassent des grandes lèvres. C’est donc tout à fait normal.

 

Deuxième question presque aussi fréquente : Beaucoup de femmes demandent si c’est normal d’avoir une petite lèvre nettement plus grande que l’autre ?

 

Dr Catherine Solano  : Oui, c’est normal. En effet, chez presque toutes les femmes, une petite lèvre est plus grande que l’autre. Parfois la différence est de plusieurs centimètres. Il faut savoir que le tissu des petites lèvres correspond à celui des bourses chez l’homme. Disons que les hommes sont des femmes dont les glandes sexuelles sont descendues dans les petites lèvres. Chez l’homme, c’est comme si les ovaires descendaient dans les petites lèvres ! Or les bourses ne sont pas symétriques et c’est pour ça que les hommes ont un testicule plus haut. Et bien chez les femmes cette dysymétrie se voit par la taille des petites lèvres.

 

Nous avons aussi des auditrices comme Fatma qui sont gênées de voir que leurs petites lèvres sont d’une couleur plus foncée que leur peau…

 

Dr Catherine Solano  : Et bien, ça aussi c’est normal. Les petites lèvres peuvent être plus foncées à partir de la puberté. Et leur couleur peut également foncer pendant la grossesse. Ce n’est pas du tout une anomalie, c’est normal.

 

Gladys est embêtée car elle a beaucoup de petits points blancs entre les deux petites lèvres

 

Dr Catherine Solano : Ce sont les petites glandes de cette zone que l’on voit par transparence. C’est normal et il ne faut rien faire surtout. Ces glandes sécrètent une substance hydratante et il faut les laisser fonctionner tranquillement.

 

Elyse, elle a mal au niveau d’une petite lèvre et elle sent une boule à ce niveau. Qu’est-ce qui se passe chez elle ?

 

Dr Catherine Solano : Il se peut que ce soit un gonflement des glandes de Bartholin, ce que l’on appelle une bartholinite. Il arrive que cette glande se bouche au niveau d’une des petites lèvres. Du coup, le liquide qui sert normalement à lubrifier la vulve, s’accumule et ça fait mal. Si cela persiste, il faut voir un médecin qui va donner un antibiotique et si cela ne suffit pas et on procède à une petite opération.

 

Une remarque fréquente de la part des femmes, c’est qu’elles ne trouvent pas que leur sexe est joli. Comme cela se fait-il qu’elles se jugent si mal ?

 

Dr Catherine Solano : Je crois que c’est dû au fait que les femmes voient rarement leur sexe en état d’excitation. Un homme a des érections le matin par exemple et il voit comment est son pénis en érection. Une femme, quand elle est en état d’excitation sexuelle ne voit pas les changements qui se produisent au niveau de sa vulve. Pourtant, c’est très intéressant. Les petites lèvres se gonflent et elles forment une sorte d’entonnoir humide qui sert à guider le pénis vers l’entrée du vagin. D’ailleurs, l’intérieur de ces petites lèvres s’appelle le vestibule, c’est-à-dire l’entrée… Beaucoup de femmes trouvent que la peau des petites lèvres, ce n’est pas joli. Mais en fait, c’est fait pour gonfler et ça a une utilité, en plus de la capacité érotique de cette zone…

 

Et chez les femmes au niveau de la vulve, il n’y a pas que les petites lèvres, il y a aussi le clitoris. Certaines femmes ont du mal à le trouver ! Que pouvez-vous leur expliquer ?

 

Dr Catherine Solano : Le clitoris est situé en avant de l’urètre, la zone par laquelle sort l’urine. En fait, on dit que si le vagin était au centre d’une horloge, le clitoris serait à midi et l’anus à minuit ! Et si le clitoris n’est pas toujours facile à trouver, c’est qu’il est recouvert d’une peau qui s’appelle le capuchon du clitoris. Cela permet de le protéger exactement comme le prépuce pour le pénis.