rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Macron sur l'Allemagne: la France n'a «pas intérêt à ce que ça se crispe»
  • Le président soudanais Omar el-Béchir, sous le coup d'un mandat d'arrêt international, attendu jeudi en Russie (Kremlin)
  • Dopage dans le cyclisme: Bernard Sainz, surnommé «docteur Mabuse», placé en garde à vue (proche enquête)
  • Ordonnances: pour Philippe Martinez (CGT), une cinquième manifestation contre la réforme du Code du travail n'est «pas exclue» (CNews)
  • Kenya: la Cour suprême rejette les recours à l'unanimité et valide la réélection d'Uhuru Kenyatta
  • Environ 300 femmes et enfants de jihadistes étrangers capturés à Mossoul transférés vers Bagdad (responsable)
  • Etats-Unis: le tueur psychopathe américain Charles Manson est mort à l'âge de 83 ans (médias)
  • Migrations: la France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR (Ofpra)
  • Auchan s'allie au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine
  • La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini juge «très encourageantes» les discussions sur le retour des réfugiés rohingyas

Environnement ONU Changement climatique Chine

Publié le • Modifié le

La désertification, principal enjeu de la COP qui débute en Chine

media
La 13e session de la Conférence des parties se tient à Ordos en Chine, du 6 au 16 septembre 2017. © Site de l’UNCCD

Climat, biodiversité ou encore désertification : à chaque problème correspond une « COP », c'est-à-dire une Conférence des parties organisée par les Nations unies. La prochaine de ces COP démarre ce mercredi 6 septembre à Ordos en Chine et elle porte sur la désertification. Jusqu'au 16 septembre les quelque 193 pays qui font partie de la « Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification » établiront des plans de lutte contre ce fléau.


Près de deux milliards de personnes subissent la désertification et elle touche presque la moitié de la superficie de la planète. Ce phénomène ne se résume pas à l'avancée des déserts. La désertification, cela signifie, plus largement, la dégrada­tion des terres dans différentes zones climatiques où il ne pleut pas beaucoup. En jargon technique : les zones arides, semi-arides et sub-humides sèches.

En cause, le changement climatique, mais aussi les activités humaines. Un peu partout, la population grandit mais ne change pas de pratiques. Les sols sont surexploités, les savanes déboisées ou brûlées et enfin, ces terres deviennent inexploitables. Avec les conséquences désastreuses que l'on connaît : pauvreté, malnutrition et en dernier ressort, l'exode.

D'où les thèmes qui seront sur la table à Ordos, cette ville érigée en plein milieu du désert mongol : Comment restaurer les terres dégradées ? Quelles pratiques agricoles pour arrêter l'érosion et rendre les sols à nouveau fertiles ? Comment mieux gérer l'eau ?

Et enfin, l'un des grands enjeux de cette rencontre : promouvoir la coopération scientifique internationale autour de ces questions.

Consulter : Site de l’UNCCD (United Nations Convention to Combat Desertification)

Chronologie et chiffres clés